TEST: 2253

Flexibilité sur les prêts immobiliers

Par J.C. | Publié le 04/11/2019 à 16:11 | Mis à jour le 04/11/2019 à 19:49
prêt immobilier Dubai

Mubarak Rashid Al Mansoori, Gouverneur de la Banque Centrale des EAU, s’est exprimé dans le cadre du « Middle East Banking Forum » dimanche à Abu Dhabi. Dans son discours, il a tenu à rappeler qu’une certaine flexibilité est accordée aux banques depuis l’an dernier puisque la Banque Centrale a levé le plafond de financement de 20%, jusque-là applicable sur les prêts immobiliers (en accordant à la direction de chaque banque la liberté de définir un plafond qui lui est propre). Cependant, compte tenu des risques induits, il est évidemment établi que les banques devront bien analyser ces risques avant de se lancer et d’établir leur propre limite. Toujours selon Al Mansoori, les banques des EAU ont capitalisé lors de la dernière crise financière, celle de 2008, qui avait durement touché le marché de l’immobilier. L’offre est donc désormais mieux contrôlée et les projets immobiliers font ainsi l’objet de revues plus poussées afin de s’assurer que le marché continue de croitre.

Du côté du secteur bancaire, la croissance est toujours au menu pour 2019 malgré d’importants challenges économiques. Les prévisions générales de croissance pour l’année sont estimées à 2,4% (avec une progression de 5% du secteur des énergies et 1,4% attendu pour les autres secteurs).

Enfin, Al Mansoori a réitéré la position de la Banque Centrale en matière de cryptomonnaie : ces dernières étant déconseillées car jugées trop volatiles et imprévisibles. L’Etat entend cependant toujours travailler sur la création de sa propre cryptomonnaie….affaire à suivre !  

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Dubaï !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale