Dimanche 31 mai 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

De nouveaux « drive » lancés pour tester la population

Par J.C. | Publié le 08/04/2020 à 19:08 | Mis à jour le 09/04/2020 à 08:39
De nouveaux « drive » lancés pour tester la population

Les EAU ne lésinent pas sur les efforts afin de limiter la propagation du Coronavirus et de nombreuses initiatives sont d’ailleurs quotidiennement lancées afin d’endiguer cette pandémie. Aussi, l’Autorité de la Santé de Dubaï (DHA) a annoncé l’ouverture au public, citoyens comme expatriés, d’un centre de dépistage du virus d’un nouveau genre puisque les personnes testées effectuent leur test directement dans leur véhicule.

Un centre version « drive » donc qui se situe à l’Al Nasr Club et qui accueille le public pour des tests gratuits tous les jours entre 8h et 18h30. Les résultats de ce test, qui prend en moyenne 5 minutes, sont ensuite connus dans les 48h. A noter que le centre de tests affiche à ce jour une capacité de 250 tests par jour et qu’il servira à tester en priorité la population dite « à risques » c’est-à-dire les personnes âgées, les femmes enceintes, les personnes ayant un handicap, ou encore celles souffrant de maladies chroniques et celles présentant les symptômes du Coronavirus.


Pour rappel, au moment où nous écrivons cet article, 300 nouveaux cas ont été confirmés dans le pays portant ainsi à 2 659 le nombre total de personnes atteintes par le virus. Des chiffres en augmentation mais qui seraient justement dus à l’augmentation du nombre de personnes testées. La population reste quant à elle confinée à l’exception bien sûr des personnes pratiquant une activité professionnelle vitale pour le pays. Ces derniers doivent d’ailleurs désormais prendre en photo leur autorisation de sortie comme l’a indiqué le Dubai Media Office.
 

 

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Lima Appercu

Pourquoi le confinement ne fonctionne pas au Pérou ?

Le Pérou est le premier pays en Amérique latine à avoir décrété l’état d’urgence (16 mars), mais il est malgré tout devenu le deuxième pays le plus touché par l’épidémie du Covid-19, après le Brésil.