Jeudi 15 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

CAROLINA CARPANEDA – Notre chroniqueuse déco derrière TheSandySide

Par Marie-Jeanne Acquaviva | Publié le 20/10/2018 à 20:04 | Mis à jour le 20/10/2018 à 20:19
carolina carpaneda the sandyside

“Bienvenue chez Carolina”, voici trois petits mots que vous verrez bientôt apparaitre régulièrement dans les pages du Petit Journal : Carolina, une jeune architecte d’intérieur Italienne, a fondé un blog de déco,  TheSandySide (« sur le sable ») en 2018 pour faire découvrir les maisons les plus extravagantes ou inspirantes de Dubaï, et nous offrir de passer derrière les portes et les rideaux tirés des villas ou des penthouse privés, allant à la rencontre des familles et de leurs inspirations en matière de déco.

Après avoir travaillé entre Milan, Singapour et Paris, sa passion pour la décoration, et le lien fort qu’elle perçoit entre les choix esthétiques intimes et le bonheur du foyer, puis la découverte de Dubaï et de son mélange unique de cultures, de styles, de goûts et de tendances, lui a donné l’envie de se lancer à la découverte de tous ces trésors cachés, et des histoires qu’ils racontent.

 

the sandyside

 

Lepetitjournal.com/dubaï : Est-ce-que vous travaillez encore comme architecte ici à Dubaï ?

 

Carolina Carpaneda : En fait j’ai conservé quelques chantiers qui m’offrent l’excuse de m’échapper de temps en temps de Dubaï et de ma routine de maman : je voyage seule avec mes dossiers sous le bras sans 42 sacs, doudous et jouets divers : un vrai soulagement et une double vie très appréciable (rires) Bien évidement j’adore mes filles, mais je crois que le secret d’une vie épanouie réside dans un équilibre, à chaque femme le sien et pour moi il passe par ces petites escapades de travail : j’aime suivre des chantiers Européens ou Américains à distance, c’est un défi et bien entendu j’ai une équipe sur place qui m’aide et gère le jour le jour, mais rien ne m’empêche de faire mes dessins, mes travaux d’inspiration et de recherche depuis ici (vive le monde digital !) pour ensuite me rendre sur place dès que le besoin ou l’envie s’en fait sentir.

 

Qu’est-ce-qui vous a donné envie de vous lancer dans le blogging ?

 

Le blog me permet de concilier trois passion que j’entretiens depuis toujours à titre de loisirs, la photographie - je fais partie de ces personnes qui vont partout avec leur appareil et qui ne sont jamais sur les photos (rires), l’écriture que j’ai pratiqué un peu durant mes études universitaires, en m’essayant à quelques articles,  et bien entendu ma grande passion pour le design et la décoration. Une passion dévorante qui me fait je l’avoue escalader (parfois au sens propre) les montagnes : par exemple je viens de trainer mes deux filles à travers tout Beirut - et qui a déjà visité cette ville au combien fascinante sait toutefois qu’elle n’est absolument pas adaptée si l’on se déplace en touriste avec une poussette et un enfants de 6 ans vous tirant par la main ! - visitant galeries, musées et ateliers d’artistes à tour de bras, motivée par la curiosité et l’émerveillement malgré la fatigue….et récompensée lorsque ma petite raconte pleine d’enthousiasme sa visite du jour au téléphone avec son père, et ne se souvient pas des dizaines d’escaliers montés et descendus au pas de charge (rires) !!!

 

Et puis j’ai vite eu envie de me trouver une activité qui soit ancrée dans la ville où je vis, en lien direct avec ce mélange de gens absolument fascinants que je croise toutes les semaines, enfin qui soit le reflet de cette réflexion typique de tout expat qui vient d’arriver « mais, dans le fond Dubaï n’a rien à voir avec ce que j’imaginais… c’est beaucoup mieux ! » Je voulais partager ce facteur « waow », montrer toutes ces maisons incroyables que je visitais au rythme des 20 nouveaux amis rencontrés chaque mois (rires), chacune totalement différente des autres, et surtout si différentes de tout ce qu’en Europe on considère typiquement comme une « belle maison ».

 

the sansyside

 

C’est-à-dire ? Les styles, la surface, l’ambiance tropicale ?

 

En réalité c’est sans doute lié au fait que par essence 99% des maisons que je visite sont celles d’expatriés (il ne m’a pas encore été donné de pénétrer dans une maison émiratie traditionnelle). Donc ce sont des familles qui ont voyagé très loin de leur pays d’origine, parfois plusieurs fois, avant de s’installer ici. Concrètement cela signifie que bien entendu on va avoir renoncé à se trimballer un container plein de meubles de famille, ou de souvenirs pour au contraire s’en fabriquer de nouveaux là où l’on a planté (même temporairement) ses racines : exit les énormes armoires de grand-mère ou la commode de son oncle, ou la table de salle à manger « de famille », tous ces meubles que l’on continue de garder même si on ne les a pas choisis, tout simplement parce qu’ils ont un poids affectif, ou parce qu’ils ont « toujours été là ». Une fois partis à l’autre bout du monde nous en voilà débarrassés, pour le pire peut-être mais surtout pour le meilleur : c’est à dire pour une liberté totale dans le choix de ce qui va meubler notre nouveau « chez nous ».

 

Qu’est ce qui vous amuse le plus lors de vos visite : la curiosité naturelle de découvrir une intimité autre, la rencontre avec les personnes que vous interviewez ?

 

C’est sans doute ce qui est le plus attirant dans toutes ces maisons que je visite : le fait précisément que j’ai vraiment le sentiment que l’expatriation, d’autant plus dans un pays enclin à la démesure, pousse les gens à se laisser aller et à vraiment suivre leurs goûts très librement, sans crainte ni contrainte. D’ailleurs lorsque je pose la question « quel conseil donneriez-vous en matière de déco ? » je reçois toujours la même réponse « suivre son instinct, ses goûts et ne pas suivre les modes », ce qui est assez révélateur. Oui je crois que tenir le même blog en Europe n’aurait pas la même saveur, il faudrait aller en Amérique du Sud ou en Asie pour collectionner ainsi des maisons représentant un tel kaléidoscope de couleurs, de goûts, de tendance. Fatalement les maisons Européennes ont plus de points communs et de similitudes entre elles.

 

Et puis bien sur ce que j’adore c’est aller débusquer le lien très intime entre la maison et la personne qui l’a décorée, la famille qui y vit. La maison raconte ses habitants, toujours, et observer ce lien organique est vraiment fascinant : les histoires de famille justement, les voyages, les enfants, les goûts. Tout ça se sent et s’observe seulement lorsque l’on bavarde et que l’on échange ensemble autour d’une tasse de thé ou de café, pas seulement en feuilletant les photos d’un magasine, et c’est ce que j’essaye de transmettre.  C’est un peu la même chose lorsque vous visitez une exposition seul ou lorsque vous avez la chance de rencontrer l’artiste dans son atelier : bien évidement vous comprenez mieux son travail lorsqu’il vous a raconté la genèse d’une toile et les anecdotes liées à sa façon de peindre…

 

Et si vous racontiez à nos lecteurs qui vont vous retrouver chaque mois désormais de quoi sera faite votre rubrique :

 

L'idée est de vous proposer une rubrique mensuelle consacrée au design, à l'architecture, aux nouvelles tendances en matière d’ameublement et de déco. Un point de référence pour vivre les nouvelles du monde du design, avec bien entendu un zoom particulier sur Dubaï et le tout à travers mon regard perso ! C’est précisément avec la Dubaï Design Week que nous commencerons cette rubrique, avec un premier article qui raconte ce que j’attends de découvrir avec impatience, les événements clés et différents points sur les designers à ne pas rater dans cette édition, assorti de suggestions pour préparer la semaine de l'année la plus internationale et la plus excitante, les actualités et les expositions à ne pas manquer…. N’oubliez pas de vous abonner pour ne rien manquer !

 

the sandyside

 

 

Si vous n’aviez que 5 conseils à donner pour qui veut se lancer dans la déco à Dubaï, refaire sa maison de fond en comble ou commencer par un projet plus modeste ? :

 

-Choisissez de belles couleurs pour animer un peu les murs sempiternellement trop blancs ou trop beiges (rires), les peintures Jotun que l’on trouve facilement ici ont des teintes fantastiques : mes favoris sont en ce moment "Fusion" (une espèce de bleu canard un peu plus vert) et "Treasure" (un beau vert pastel contemporain)

 

-Allez explorer le quartier de Satwa et inspirez-vous des magasins de mobilier d'extérieur, des revendeurs de plantes et des fabricants de coussins bas pour Majlis (j'ai écrit un petit "guide de la ville spécial Satwa" sur mon blog avec toutes mes adresses)

 

- Faites vous plaisir avec un beau tapis coloré, pourquoi pas un Dhurrie indien tissé à la main dessiné sur mesure par Elizabeth, de From Jaipur with Love

 

-Allez jeter un coup d'œil à quelques boutiques un peu décalées comme O de Rose, Tribe, The Odd Piece, parfaites pour dénicher des accessoires, des petits meubles, une pièce d’art mural, des vases et autres objets amusants.

 

-Familiarisez-vous avec Alserkal Avenue et parcourez les galeries pour trouver une belle pièce originale (peinture, sculpture, photo) ou juste pour le plaisir des yeux !

 

Et enfin, en deux mots qu’est ce qui fait « votre Dubaï » ?

 

J’ai la chance de vivre directement sur la plage, et j’ai l’habitude de marcher sur le sable au coucher du soleil. Dès qu’il y a un peu d’air ou de vent je sors pieds nus depuis mon le salon et du regard j’embrasse une vue magnifique sur toute la ville qui s’illumine de rose, faisant scintiller tout le rivage... Un plaisir que je ne pourrais m’octroyer dans aucune ville d’Europe, et ce sera sûrement ce qui me manquera le plus le jour où je partirai ! J'aime aussi me balader dans Alserkal Avenue, parcourir les galeries à la recherche des coups de cœur du moment, emmener mes petites filles au Jam Jar, me rendre au quartier de Bastakyia et boire un jus de fruits frais avec du pain arabe tout chaud dans un salon de thé local, et me promener encore dans les galeries. En fin de journée, la baignade de Palace Beach est juste magique.

 

 

 

Pour plus d’info n’oubliez pas de vous abonner à @thesandyside sur instagram.

Et bien sûr de suivre notre rubrique déco spécial Petit Journal très prochainement.

 

Abonnez-vous ici à notre newsletter pour ne rien manquer.

 

 

0 Commentaire (s)Réagir

Lifestyle

CULTURE

VOTRE GUIDE DE LA DUBAÏ DESIGN WEEK - Ce qu’il ne faut pas manquer.

Voici ma nouvelle rubrique déco pour le Petit Journal de Dubaï, avec à l’honneur cette semaine tout ce qu’il faut savoir sur la Dubaï Design Week ! J’ai repéré pour vous les nouveautés les plus intére

Vivre à Dubaï

GASTRONOMIE

OÙ déguster et trouver un vrai bon poisson à Dubaï ?

Du poisson frais, de bonne qualité, sans vider votre épargne ? Oui Dubaï est en bord de mer, mais parfois comme le dit l’adage ce sont les cordonniers les plus mal chaussés, et les étals des supermarc