Mardi 19 janvier 2021

Attention aux répercussions des photos prises sans consentement

Par J.C. | Publié le 04/01/2021 à 16:37 | Mis à jour le 04/01/2021 à 16:53
Attention aux répercussions des photos prises sans consentement

Prendre en photos des personnes sans leur consentement (ainsi que sauvegarder ou partager ces photos) est une violation de la vie privée des personnes concernées et représente une infraction aux EAU. Cette dernière pourrait d’ailleurs vous couter très cher puisque les contrevenants s’exposent à des amendes allant de 150 000 à 500 000 AED et même à des peines de prison pouvant atteindre 6 mois.

Aussi, le bureau du Parquet Fédéral a posté une vidéo lundi sur ses réseaux sociaux afin de sensibiliser le public aux règles concernant la cybercriminalité dans le pays, un sujet qui est par ailleurs pris très au sérieux. En effet, en vertu de l'article 21 du décret fédéral n° 5 de 2012 sur la lutte contre la cybercriminalité, la violation de la vie privée inclut toute récupération, enregistrement, écoute clandestine, transfert, transmission ou divulgation de conversations ou de communications, ou de matériel audio ou visuel réalisés sans consentement des personnes concernées. Le Parquet a aussi indiqué que dans le cadre de cette même loi, une peine de prison d'un an et une amende de 250 000 à 500 000 AED seront infligées à quiconque utilise les systèmes d'information et la technologie pour modifier un enregistrement ou  une photo, pour attaquer, dénigrer ou humilier une autre personne.

0 Commentaire (s)Réagir