Mardi 20 février 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

ALEXANDRE ZOUARI, portrait d’un entrepreneur hors norme

Par Marie-Jeanne Acquaviva | Publié le 16/12/2017 à 18:05 | Mis à jour le 16/12/2017 à 18:05
Zouari

 

Pour peu que vous ayez vécu à Paris dans les années 90, le nom seul de « Zouari » était synonyme de soirées divines, mondanités légères et sophistiquées, bals princiers, élégance et effervescence. Héritier de la lignée des grands coiffeurs mondains, comme les sœurs Carita ou Alexandre de Paris qui firent les beaux jours de Vogue ou de Point de Vue, il coiffe les têtes couronnées, et la jeune génération de celles qu’on appelle pas encore les it-girls. Paris est une fête, et il n’y a pas de fête sans lui !

 

Mais Alexandre Zouari a su aussi se réinventer, développer une marque sans perdre son âme, savoir transmettre et former une équipe à un savoir faire exceptionnel. Aujourd’hui ses salons de Dubaï sont à son image : sophistiqués, intimes, et offrant la garantie de professionnels à la hauteur de son talent.

 

 

 

Lepetitjournal.com/dubaï : Vous n’avez jamais voulu développer des franchises, pourtant votre nom est encore aujourd’hui le symbole de ce que vous aviez su créer dans votre premier salon parisien, une élégance « haute couture » alliée à des techniques hors pair. Que trouve-t-on aujourd’hui derrière « Alexandre Zouari » ?

 

Alexandre Zouari : Depuis 2008, je travaille avec des partenaires extraordinaires, une maison familiale à Hong-Kong, le Groupe Shiamas, à qui j’ai confié une licence de 20 ans.Ce groupe familial distribue de grandes marques telles qu’Hermès, Baccarat ou Lalique sur le marché asiatique. Ainsi je dessine deux collections d’accessoires et de bijoux de têtes par an, fabriqués en Italie et distribués dans plus de 60 boutiques et corners en Asie (HongKong, Taiwan, Chine, Japon).

Zouari

 

Si vous avez toujours conservé une clientèle d’aficionadas qui n’hésite pas à faire appel à vous, à titre privé, et à vous faire sillonner le monde au grès de leurs mariages, votre marque est aussi présente désormais dans des salons internationaux, et vous êtes bien sûr présent à Dubaï : Comment vous assurer de transmettre « le style Zouari » partout à l’identique ?

 

A.Z : En effet, la marque AZ est bien représentée à Dubaï dans les salons des hôtels One & Only ; le premier à la Résidence et le deuxième au Palm, deux des plus beaux hôtels de Dubaï, avec un service à la française ! Je forme les équipes deux fois par ans, et l’on peut faire appel à moi pour des occasions spéciales telles que des mariages ou des évènements privés. Les accessoires AZ y sont également distribués.

 

Qu’est ce qui fait de vous un coiffeur et un styliste français ? L’élégance ? La sophistication ? La tradition dont vous êtes issu ?

 

A.Z : 40 années de travail auprès des femmes du monde entier, ma passion, une créativité sans cesse renouvelée grâce des voyages magnifiques et des rencontres inspirantes, et l’envie d’aller toujours plus loin pour mettre en valeur toutes les femmes de ce monde !

 

Vous appréciez beaucoup vos séjours ici, même si vous n’y résidez pas (encore), quel est « votre Dubaï » ? Votre lieu favori, une habitude que vous chérissez propre à cette ville, une expérience exceptionnelle ?

 

A.Z : J’ai adoré vivre cette évolution fulgurante de la ville de Dubaï, qui a poussé comme un champignon dans désert, la ville s’est aussi beaucoup développée humainement, elle est effervescente et internationale. Les femmes y sont élégantes, elles s’intéressent à la beauté, prennent soin d’elles, et prennent le temps de vivre…Evidemment, mon lieu préféré est l’Hôtel One & Only, c’est un lieu magique, absolument divin, un havre de paix. J’affectionne aussi beaucoup le restaurant le Cipriani, situé dans un nouveau quartier de Dubaï. J’aime beaucoup cette vision d’un monde nouveau… une nouvelle jeunesse y grandit, animée d’une très belle énergie.

Zouari

 

Pour vous faire belle pendant les fêtes : n’hésitez pas, c’est Zouari!

 Pour prendre rendez-vous 

Salon One & Only Royal Mirage ou The Palm

 

 

 

 

0 CommentairesRéagir

Que faire à Dubaï ?

CULTURE

35 ANS ET PAS UNE RIDE !

2018, année de la Francophonie ? Le Président de la République qui en a fait une "grande cause nationale" présentera un plan d'envergure pour le développement du français et du plurilinguisme le 20 ma

Lifestyle

IDÉE SORTIE

SAINT VALENTIN – Et pourquoi pas sortir ?

Parce qu’il y a toujours une bonne raison de passer une soirée romantique avec votre moitié, on ne badine pas avec l’amour le soir de la Saint Valentin ! Chaque année le 14 février, on fait un petit e