Lundi 23 avril 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

ECOLOGIE – Le sable va-t-il disparaître ?

Par La Rédaction | Publié le 28/12/2017 à 00:00 | Mis à jour le 19/12/2016 à 04:53
sable emirats disparition

A l'évocation du mot « sable » nous viennent à l'esprit des plages immaculées, bordées de cocotiers, dont les grains crissent sous le pied? Oui, mais les enjeux du sable sont loin d'être uniquement touristiques. Il est en fait une matière première indispensable à notre survie, qui, contre toute attente, est en passe de devenir une denrée rare? Voici pourquoi.

 

A quoi pourrait bien servir le sable, sinon à y poser notre serviette de bain pour bronzer face à l'océan ? Figurez-vous qu'il joue un rôle prépondérant dans bien des domaines de la vie quotidienne, dont on ne se doute guère. C'est par exemple lui qui sert à fabriquer le verre, des détergents, le papier, certains cosmétiques, nos voitures et même certaines composantes de nos ordinateurs, cartes de crédits et autres téléphones portables. Mais plus important encore, mélangé au ciment, il sert à construire nos logements? Nous comprenons maintenant l'importance capitale que joue le sable dans nos vies. 

Sauf que? Le sable vint à manquer. Comme pour beaucoup de ressources naturelles, nous avons puisé dans les réserves les plus accessibles, et devons aujourd'hui nous alimenter en sable depuis les fonds marins, procédé dont la technique est extrêmement coûteuse. Comment faire pour financer des projets de construction lorsque le sable vient à manquer ?

 

C'est le problème auquel Dubaï fait face actuellement, avec The World et ses 300 îles artificielles construites à l'aide de 150 millions de tonnes de sable, pour 14 milliards de dollars. 13 ans après le début de la construction, la plupart des îles sont toujours désertes, et The World est bien loin de ressembler au projet initial du groupe Nakheel. Qui plus est, l'érosion est telle que chaque île perd entre 10 et 40 centimètre de rivage chaque année? qu'il va falloir remplacer !

Lors de la construction de la Burj Khalifa, Dubaï a dû faire importer du sable?D'Australie ! Pourquoi importer du sable depuis l'autre but du monde lorsque l'on vit au milieu du désert ? Tout simplement parce que les grains de sable du désert sont trop lisses, alors que pour construire il en faut des plus grossiers, comme celui que l'on retrouve dans les fonds marins.

Une autre ville qui a bien besoin de sable, c'est la grande Singapour, dont la superficie a augmenté de 40% en 20 ans. Sauf que la ville, pour s'étendre sur la mer, aurait dragué illégalement du sable, notamment en Indonésie, où le dragage intensif fait des ravages : 25 îles ont déjà disparu de la surface de la terre à cause du commerce du sable !

Le sable est donc devenu une ressource très convoitée, dont le trafic illégal affecte tous les continents. Certains pays d'Afrique, d'Asie ou des Caraïbes voient leurs plages littéralement pillées par tonnes entières, livrées sur des chantiers de  construction de villes qui ont les yeux plus gros que le ventre.

Conséquence de ces actes : les plages de la planète rétrécissent de plus en plus, des îles disparaissent, faisant de certaines populations, comme les Maldives, des réfugiés climatiques? 

Des solutions existent, comme parvenir à optimiser les logements déjà existant (des millions de logements sont vacants dans beaucoup de pays), en recyclant les gravas des chantiers de démolition, ou la poudre de verre. L'utilisation d'autres matériaux comme le bois ou la paille pourraient être envisagées, ou une taxe imposée.

La montée des eaux liée au réchauffement climatique était déjà un sujet de préoccupation majeur, vient maintenant s'ajouter celui non mois préoccupant de la disparition du sable?

 

 

 

0 CommentairesRéagir

Actualités

HISTOIRE

FÊTE – Pourquoi célèbre-t-on Isra et Miraj ?

Vous vous réjouissiez sans doute de votre week end prolongé, et pensiez à tout ce que vous alliez bien pouvoir faire pour en profiter ! Cette année ça tombe juste pas comme vous auriez eu envie car Is

Communauté

PORTRAIT D'ENTREPRENEUR

GUILLAUME POUSAZ - Le self made man du paiement en ligne

Guillaume Pousaz est fondateur et CEO de Checkout.com. Lancé sans investisseurs en 2012 et basé sur une technologie exclusive, le service B to B est aujourd'hui l'un des principaux fournisseurs intern

Que faire à Dubaï ?

IDÉE SORTIE

TOP 5 DES TERRASSES de la saison !

Avant que la grande chaleur nous gagne à nouveau, il est encore temps de profiter des terrasses qui vous offriront les plus belles vues de Dubaï. Notre sélection pour savoir où trinquer ce soir !