Jeudi 24 juin 2021

CULTURE- Le Keffieh et ses variantes régionales.

Par Lepetitjournal Dubai | Publié le 03/12/2014 à 20:40 | Mis à jour le 06/01/2018 à 11:19

 

En cette semaine de fête nationale, lepetitjournal.com en profite pour vous faire découvrir un peu plus l'histoire et la culture des Emirats Arabes Unis. Aujourd'hui nous vous parlons des Keffieh et des différences régionales. 

Souvent la partie la plus remarquée de l'habit traditionnel masculin dans le Golfe, c'est bien souvent le sujet de beaucoup de spéculations quant à ses possibles significations sociales ou religieuses. Et bien contrairement à ce que beaucoup imagine, il n'y en a pas. Encore une fois c'est simplement une question de mode ou formalité.

Le keffieh en lui-même n'a aucune signification et ne dénote normalement pas d'un rang social ou d'une certaine tribu comme le motif tartan en Ecosse. Comme la dishdasha, il est souvent blanc en été simplement parce que les keffiehs blancs sont en coton léger et que ceux avec des motifs en damier rouge et blanc sont souvent bien plus épais voir en laine. Il y a aussi une question d'origine car certains modèles sont plus communs dans certains pays. Ainsi :

  • ?Au Qatar, Bahrein, Kuwait et dans les émirats du Sud des E.A.U., le keffieh est souvent blanc, toujours porté sur un koufyiad (sorte de bonnet en coton pour la prière). La corde noire placée dessus, appelée agal ou iqal, est une simple  corde formant une double boucle lourde pour maintenir en place le keffieh.
  • ?En Arabie Saoudite, le keffieh est similaire bien que parfois rouge et blanc en damier même sur un keffieh en coton. Souvent le Roi d'Arabie Saoudite porte un agal orné d'éléments décoratifs en or comme signe de son statut. Dans ces pays, le port d'un agal est plus formel et donc porté au bureau ou en public ou simplement par des hommes plus agés. Il existe de nombreuses façon de porter son keffieh ou gutrah, certaine appelée Cobra ou Aigle, mais encore  à la « bédouine » ou « officielle ».
  • ?En Oman et dans les émirats du Nord des E.A.U. comme le climat y est relativement plus tempéré (certain diront même froid) le keffieh est souvent en tissu plus épais, comme la soie ou le cachemire. En Oman il est même très souvent brodé et extrêmement coloré et porté sans agal, roulé comme un turban. Cette mode appelée Hamdanniyya est souvent adoptée par les plus jeunes et est vue comme plus informelle dans les autres pays du Golfe. 
  • ?En Oman, certains préfèrent même ne pas porter de keffieh et portent souvent un simple bonnet brodé appelé kouma.

Voilà, en espérant avoir levé un peu de ce mystère qui règne souvent lorsque l'on rencontre les habitants du Golfe.

Arthur Leclerc-Chalvet (lepetitjournal.com/dubai) le 3 décembre 2014.

 

lepetitjournal.com Dubai

Lepetitjournal Dubai

L'édition de Dubaï de Lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger.
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet