Mercredi 20 novembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

RAMADAN – La rupture du jeûne, un moment important

Par Lifestyle | Publié le 07/06/2017 à 03:08 | Mis à jour le 07/06/2017 à 17:16
iftar site

Dans un article précédent nous étions revenus sur les origines du ramadan, mois saint ou les musulmans se doivent de jeûner du lever au coucher du soleil. Mais dès la nuit tombée, le jeûne est rompu et tous se rassemblent autour d'un repas, l'iftar, puis de nouveau à l'aube avec le souhour, avant de reprendre une nouvelle journée d'abstention.

 

En arabe, iftar signifie petit-déjeuner, il est le repas pris juste après la prière du maghrib, la quatrième des cinq prières de la journée, qui correspond au moment où le soleil se couche. Traditionnellement, on doit commencer la rupture du jeûne en mangeant trois dates, comme le faisait le prophète Mohammed, accompagnées d'eau ou d'une boisson lactée. S'ensuit un vrai repas, que certains peuvent qualifier de festin, où s'enchaînent salades, soupes, viandes et plats cuisinés et surtout, desserts des plus sucrés. Ce repas peut-être pris chez soi, au restaurant, en famille ou en communauté, ou bien à la mosquée ou des repas sont distribués aux plus démunis. L'iftar est un événement où l'on se retrouve ensemble, et où il est commun d'accueillir des invités, musulmans ou pas, certains dans le besoin, dans l'esprit de partage et de solidarité inhérent au mois de ramadan.

Après l'iftar vient le souhour, généralement pris entre 21h30 et le lever du soleil, et avant la première prière de la journée, fajr. Il est destiné à prendre des forces avant la longue journée de jeûne qui attend les pratiquants. Dans certains pays existe un homme, le mesaharati, dont le rôle est de parcourir les rues pour réveiller les habitants afin qu'ils procèdent au fajr et au souhour?

Aux Emirats, beaucoup de restaurants et hôtels proposent des menus pour l'iftar et le souhour, allant des mets les plus traditionnels aux saveurs plus internationales... Souvent il faut réserver à l'avance, les restaurants étant pris d'assaut dès le coucher du soleil. 

Selon la tradition, le but de ces repas n'est pas de manger en plus grande quantité possible, mais de prendre des forces, en mangeant normalement. Cependant, durant le ramadan, intérêts commerciaux obliges, de nombreux restaurants proposent de véritables festins de roi, et il est alors difficile de résister à la tentation, après une journée sans rien dans l'estomac ! Les autorités doivent faire de la prévention quant au risque d'une prise de poids due à l'ingestion d'aliments trop gras et trop sucrés? 

La rédaction (lepetitjournal.com/dubai) le 8 juin 2017

 

lifestyle dubai

Lifestyle

Découvrez les contenus Lifestyle de votre édition de Dubaï
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Dubaï ?

Francophones ? Une offre de cours sur mesure à l’Alliance Française

L’Alliance Française Dubai, établissement de référence pour l'enseignement du français à Dubai propose constamment de nouveaux cours pour répondre aux demandes spécifiques des différents publics et le

Expat Mag

TÉLÉTHON

Jonas : "La maladie m'emprisonne, mais je crois au traitement"

Jonas, jeune étudiant de 22 ans, a été diagnostiqué d’une calpaïnopathie à l’âge de 6 ans. Une maladie qui s’est installée progressivement et qui depuis l’adolescence grignote peu à peu ses muscles

Sur le même sujet