TEST: 2253

140 millions de passagers aériens en moins à travers le Golfe

Par J.C. | Publié le 26/10/2020 à 18:56 | Mis à jour le 26/10/2020 à 19:04
140 millions de passagers aériens en moins à travers le Golfe_0

L’Association Internationale du Transport Aérien (IATA) a revu mercredi à la baisse ses prévisions de trafic 2020 concernant le Moyen-Orient. Aussi, sur une année pleine, les prévisions 2020 ne devraient atteindre que 30% des chiffres réalisés en 2019 (en juillet, les prévisions faisaient état d’un trafic 2020 qui devait atteindre 45% de celui de 2019, une importante révision à la baisse donc).

Toujours selon IATA, ce ne sera qu’en 2021 que nous pourrons espérer atteindre ce niveau de 45% par rapport à 2019, avec une prévision de 90 millions de voyageurs l’an prochain. Aucun retour au niveau pré-pandémique n’est par ailleurs attendu pour le Moyen-Orient avant 2024 tant la situation reste préoccupante. Les restrictions de voyages, les politiques de quarantaine ainsi que les nombreuses « 2ème vagues » du virus constatées à travers le monde ne permettent effectivement pas d’être plus optimiste.

Il semble toutefois important de souligner que certains pays comme le Bahreïn sont revenus sur leur politique de quarantaine à l’arrivée sur le territoire après avoir constaté que seulement 1 personne sur 500 était positive à la COVID-19 pendant ce temps d’isolement forcé (soit 0,2% des cas). Suite à cette décision prise en septembre, le trafic aérien international au Bahreïn a alors augmenté de 21%.

 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Dubaï !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale