Vendredi 17 septembre 2021

Avoir une voiture au Danemark ou pas: quelques éléments de réponse

Par Amélie B. | Publié le 05/08/2021 à 06:10 | Mis à jour le 05/08/2021 à 10:40
Photo : ©Artalan (Unsplash)
voiture ou vélo au Danemark, des éléments pour décider

L’usage massif du vélo à Copenhague n’est un secret pour personne et la moindre nécessité d’une voiture dans cette ville que dans d’autres capitales est une idée très répandue. Néanmoins, avoir une voiture, ou pas, au Danemark reste un choix. Voici quelques informations sur le sujet pour une décision éclairée.

 

Une politique fiscale dissuasive

La fiscalité danoise est une des plus élevées au monde et cela est vrai aussi pour les voitures. Importer son véhicule au Danemark implique une taxe équivalente à 80% de sa valeur. Les véhicules neufs achetés sur place supportent une taxe de 150% de leur valeur. Ces deux taux expliquent à eux seuls l’expression qui dit qu’au Danemark on achète sa voiture 2 fois.

Si vous avez la chance de vous voir proposer un véhicule de fonction, sachez quand même qu’il apparaîtra sur votre fiche de salaire et que la valeur du leasing sera taxée comme n’importe quel autre revenu (à 35 ou 50% suivant votre statut).

 

Une politique de mobilité douce

La ville de Copenhague a fait le choix de la mobilité douce en favorisant les transports en commun et l’utilisation du vélo. Une grande partie du centre-ville est par ailleurs piétonnier. La conséquence est qu'il est souvent plus rapide de se déplacer en transports ou en vélo.

 

La problématique du parking

Les parkings publics existent mais ils ne sont pas très nombreux et ils sont onéreux (compter 35 DKK/ heure dans le centre-ville). Et se garer dans les rues de Copenhague est un vrai casse-tête : parking gratuit ou payant, avec ou sans disque, … Il est indispensable d’être équipé d’une application (ParkMan ou EasyPark) qui vous géolocalise, vous précise les modalités de stationnement et vous permet de payer.

Par ailleurs, le charme de la ville et de ses bâtiments anciens implique que la plupart des logements n’ont pas de parking. Aussi, si vous optez pour la voiture, il vous faudra soit trouver un logement un peu excentré dans un quartier plus récent, soit louer une place dans un parking public environnant (compter entre 2000 et 3000 DKK par mois), soit payer un abonnement pour vous garer dans les rues de votre quartier. Le “residential parking permit” vous coûtera entre 200 DKK (pour un véhicule électrique par exemple) et 4000 DKK (en fonction de la consommation du moteur). Cette dernière option ne vous garantit pas une place en bas de votre immeuble bien entendu ! 

 

Très chère amende

Si la politique fiscale concernant les véhicules est lourde, celle des contraventions est confiscatoire ! Un dépassement du temps de stationnement vous coûtera 700 DKK (95€), une conduite phares éteints (obligatoire 24/24) vous coûtera 1000 DKK (150€), téléphoner au volant 1500 DKK (200€) et un excès de vitesse entre 1000 et 5000 DKK.

 

Et pourtant...

Et pourtant, bien que le nombre de véhicules en circulation (par habitant) soit inférieur aux autres pays voisins, le nombre de propriétaires de voitures a augmenté ces 15 dernières années. Le niveau du pouvoir d’achat au Danemark permet à beaucoup d’absorber les coûts d’une voiture.

Il serait donc faux de croire que tous les danois se déplacent exclusivement en vélo et en transport en commun. Beaucoup ont une voiture et s’en servent quotidiennement.

 

La capitale et le reste du pays

La politique de mobilité douce développée par le gouvernement danois concerne surtout la capitale. Si vous habitez à la campagne ou même en périphérie de la ville, la question de la voiture se pose en termes différents. Voire ne se pose pas du tout.

Le réseau ferroviaire national est développé et efficace mais il n’en reste pas moins que certaines régions ou sites sont difficilement accessibles sans voiture.

 

Les limites

Rappelons enfin que certaines activités comme aller chez Ikea ou à la déchetterie sont difficiles sans voiture et que transporter certains objets en vélo peut être compliqué. 

Vivre sans voiture veut dire aussi faire des courses quotidiennement et/ou organiser régulièrement leur livraison.

 

Louer une voiture de temps en temps

Une solution alternative est de louer une voiture le temps d’un week-end ou à la journée pour un besoin ponctuel. Mais là aussi quelques règles sont à connaitre, nous y reviendrons dans un prochain article consacré à la location de voitures. 










 

Nous vous recommandons
AM

Amélie B.

Après 20 ans en finance et trois expatriations, j'ai voulu tenter l'aventure du Petitjournal.com/copenhague car "pour aimer un pays il faut le boire, le manger et l'écouter chanter".
0 Commentaire (s) Réagir

Vivre à Copenhague

DÉCOUVERTE

Vivre à Horsens dans le Jutland

Comment est la à Horsens, petite commune du Jutland située entre Vejle et Aarhus, pour une Française fraichement arrivée au Danemark ? Leslie partage avec nous son expérience.

Que faire à Copenhague ?

BONNES ADRESSES

Nos brunchs préférés à Copenhague

Parce que le week-end, les journées s'organisent autrement, que l'on a envie de prendre son temps, de ne pas choisir entre salé et sucré, voici quelques lieux où aller bruncher à Copenhague.