Le SAS Royal Hotel à Copenhague et Arne Jacobsen

Par Joëlle Borgida | Publié le 13/01/2022 à 18:00 | Mis à jour le 08/02/2022 à 07:34
Photo : © Rickard L. Eriksson
Lobby du Radisson Collection Royal Hotel à Copenhague avec son escalier

Vous êtes sans doute déjà passé devant cet immeuble en ne levant pas la tête, en ne sachant pas ce qu’il cache et en ne réalisant pas l’emblème qu’il représente. Si vous aimez le design et l’architecture, prenez un peu de recul pour observer sa structure puis poussez la porte et admirez l’escalier du lobby, le mobilier, l’agencement des volumes et si vous avez un peu de chance, le concierge aura le temps de vous donner quelques explications et même de vous faire visiter la chambre 606. 

 

Le Radisson Collection Royal Hotel, anciennement SAS Royal Hotel, est un hôtel cinq étoiles de 259 chambres plus une (nous y reviendrons) situé en face de la gare centrale et à côté du parc d’attractions de Tivoli à Copenhague.  

 

La conception de cet immeuble avait été confiée en 1956 à Arne Jacobsen par la compagnie aérienne scandinave SAS (Scandinavian Airlines System) pour accueillir une agence de voyage, un terminal (il n’y avait pourtant pas d’aéroport) et un hôtel.

 

L'hôtel SAS Royal Hotel, considéré comme le premier hôtel design au monde, est entièrement dessiné par l’architecte et designer danois dont c'est l'une des créations emblématiques ; il conçoit la totalité du projet jusqu’au moindre détail du design intérieur.  Le chantier est terminé en quatre ans et le bâtiment est inauguré en juillet 1960.

 

Arne Jacobsen pour cette première tour de 22 étages de la capitale danoise s’élevant à 70m de hauteur, qu'il souhaite symbole de modernité et de technologies, s’inspire de la « Lever House » à New York signée par Gordon Bunshaft et Nathalie de Blois ainsi que de l’esprit de l’architecte américain de Ludwig Van der Rohe.

 

dessin projet SAS Royal Hotel Copenhague
©commons-wikimedia

 

Les deux immeubles ont en effet le même silhouette constituée de deux parallélépipèdes : le premier allongé, le second reposant sur le premier et s’élançant verticalement vers le ciel.  Une attention toute particulière est apportée aux proportions, des lignes ultra-modernes et géométriques, la répétition du motif du rectangle et une façade faite d’aluminium et de verre où se reflètent les nuages. On retrouve la couleur verte comme fil conducteur dans tout le projet sur les parois vitrées extérieures jusque dans le tissu des assises. 

 

Facade de l'Hotel SAS Royal à Copenhague
Façade de l'hôtel ©Joëlle Borgida 

 

Pour le design intérieur, Arne Jacobsen choisit cette fois des formes plus douces, rondes, organiques avec par exemple l’extraordinaire escalier en colimaçon du lobby ou les miroirs situés aux extrémités des couloirs dans les étages. Le designer conçoit tout, avec une volonté de simplicité et de fonctionnalité  : mobilier intégré,  des lampes sur rail qui peuvent coulisser en fonction des besoins, bureau se transformant en coiffeuse ; il dessine les pièces de mobilier devenues iconiques comme le fauteuil Egg, les chaises Swan ou Drop, et pense jusqu’aux plus petits détails : les textiles, les moquettes, les trous de serrure, les poignées de portes adaptées à la forme de la main ou les couverts (ceux d’origine sont de nos jours conservés en lieu sûr et servent seulement à certaines grandes occasions. La maison danoise d'orfèvrerie Georg Jensen propose des rééditions).

 

clé du royal sas Hotel copenhague
Clé de l'hôtel designée par Arne Jacobsen ©Joëlle Borgida 

 

Ouvert le 1er juillet 1960, l’hôtel a changé depuis plusieurs fois de noms pour s’appeler désormais : Radisson Collection Royal Hotel. La compagnie SAS s’est désengagée du secteur de l’hôtellerie mais le nom SAS est encore visible sur la façade pour ne pas l’altérer et pour rendre aussi hommage aux initiateurs du projet. 

Premier gratte-ciel de Copenhague, le bâtiment est maintenant d’ailleurs classé.

 

Au milieu des années 2010, l’hôtel vieillissant est entièrement rénové par le cabinet Space Copenhagen qui a tenu à rester le plus fidèle possible à l’esprit du designer en mélangeant des créations d'Arne Jacobsen remises au goût du jour - elles sont présentes dans les espaces communs mais aussi dans chacune des chambres - à d'autres plus contemporaines inspirées de dessins d’archives ; même si la rénovation a été complète, de nombreux éléments d’origine ont été conservés à l’identique mais ce n’est malheureusement pas le cas de la serre aux plantes exotiques et orchidées du lobby qui n’a pu être maintenue.

 

Lobby SAS Royal Hoel Copenhague
Lobby de l'hôtel avec mobilier, claustra et l'escalier ©Joëlle Borgida 

 

En entrant dans l’hôtel, vous vous trouverez dans le lobby, d’où vous pourrez vous rendre au bar ou au restaurant. Le hall est très grand mais les différents espaces sont cloisonnés de manière aérienne par des claustra en bois aux formes arrondies, une lampe artichaut, pièce phare d'un autre designer danois Poul Henningsen, accueille chaleureusement les visiteurs, l’escalier magistral comme suspendu vous emmène vers les salles de réunion du premier étage et au 20e, le restaurant Alberto K. hommage à Alberto Kappenberger (co-concepteur et directeur de l'hôtel pendant 25 ans) offre une vue panoramique sur toute la ville grâce à ses 160 baies vitrées. 

 

Salle de réunion avec du mobilier design danois de Poul Henningsen et Arne Jacobsen
Salle de réunion de l'hôtel ©Photo: Rickard L. Eriksson

 

La suite 606 (ce chiffre a été choisi car c’est celui qui se rapprochait le plus de 1960, la date d’ouverture des lieux) est le seul espace à être resté inchangé depuis sa création avec les lits, les chevets, des panneaux en teck, les rideaux, les chaises Egg et Drop, le bureau/coiffeuse. Au mur, des dessins du projet par Jacobsen et de, par les fenêtres en bandeau, une vue imprenable sur le parc de Tivoli.

 

Chaises Drop chambre 606 Radisson Collection Royal Hotel Copenhague
Les chaises Drop de Arne Jacobsen ©Radisson Collection Royal Hotel

 

Cette chambre est désormais un petit musée et ne peut plus être réservée (même par la reine précise le concierge, notre guide). 

 

La chambre 606 de Radisson Collection Royal Hotel à Copenhague signée Arne Jacobsen
La chambre 606 ©Radisson Collection Royal Hotel

 

La suite 506 a, elle, été refaite il y a quelques années par le créateur espagnol Jaime Hayón en hommage à la suite historique. 

 

Aller boire un verre à l’hôtel SAS est un bon prétexte pour entrer dans ce haut lieu du design, les cocktails proposés portent d’ailleurs les noms des plus célèbres d’entre tous: Arne Jacobsen bien sûr, Hans Wegner, Poul Hennigsen, Verner Panton, Finn Juhl ou Cecilie Mantz ! 

 

 

Un grand merci au management du Radisson Collection Royal Hotel pour les photos qui ont été fournies pour cet article.

 

Joelle

Joëlle Borgida

Directrice de la publication et responsable éditoriale. Expatriée de longue date et désormais installée à Copenhague, je partage avec les lecteurs de lepetitjournal.com mes découvertes danoises.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Copenhague !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Joelle Borgida

Rédactrice en chef de l'édition Copenhague.

À lire sur votre édition internationale