Dimanche 31 mai 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

NOEL - Les traditions en Allemagne

Par Lepetitjournal Cologne | Publié le 07/12/2016 à 00:00 | Mis à jour le 06/12/2016 à 19:52

Le Noël allemand ne se limite pas au soir du 24 : pendant tout le mois de décembre, on décore la maison, on cuisine des gâteaux et célèbre les saints. Passage en revue des traditions de Weihnachten, un mélange des héritages chrétiens et païens

En Allemagne, Noël dure tout le mois de décembre et s'appelle Weihnachten, en français "les nuits sacrées". C'est l'héritage des Germains, qui avant d'être christianisés célébraient pendant plusieurs nuits le solstice d'hiver.
L'église a intégré ses propres traditions à sa célébration de la naissance du Christ, et aujourd'hui le Noël allemand mêle les traditions catholiques et protestantes et le souvenir des coutumes païennes.

Les fêtes commencent le premier des quatre dimanches avant Noël, avec l'Adventzeit. Dans toutes les maisons et les églises (et parfois aussi dans les bureaux et les magasins), on place l'Adventkranz, une couronne de verdure avec quatre grosses bougies. On en laisse brûler une le premier dimanche de l'Avent, puis deux le deuxième, et ainsi de suite jusqu'à Noël.
C'est aussi le moment pour visiter les marchés de Noël en buvant du vin chaud pour se réchauffer et d'ouvrir les cases du calendrier de l'avent. On décore aussi la maison avec des objets artisanaux et on prépare des Weihnachtsplätzchen (petits biscuits à base d'épices, de fruits secs, de noix et d'amandes), souvent en forme d'animaux, rappel des sacrifices païens du solstice d'hiver. Pendant longtemps, ces nombreux préparatifs permettaient de s'occuper quand le froid et l'obscurité empêchaient de travailler dehors.

Barbaratag et Nikolaustag

Le 4 décembre, c'est le Barbaratag, une célébration religieuse pour commémorer Sainte Barbe de Nicomédie, une martyre du 3ème siècle. La tradition veut qu'on profite de ce jour pour couper des branches de cerisier et les rassembler dans un vase pour décorer la maison. Les bourgeons fleuriront jusqu'à la veillée de Noël.
Le 6 décembre, on célèbre la Saint Nicolas. Cet évêque du 4ème siècle, patron des écoliers, est réputé pour apporter des friandises aux enfants sages qui laissent leurs chaussures devant la porte ou la fenêtre.

Heiliger Abend
Enfin le 24 décembre, c'est la nuit sainte, la Heiliger Abend. Les magasins sont fermés l'après-midi (c'est la loi) et les Allemands se rassemblent en famille pour célébrer la naissance du Christ. Ils décorent ensemble le sapin, la plupart du temps un épicéa fraîchement coupé.
On mange en famille une oie rôtie ou une carpe au four, du chou rouge et des pommes cuites, et un Christstollen (gâteau aux fruits secs et à la liqueur préparés des jours voir des semaines à l'avance). C'est aussi le moment d'ouvrir les cadeaux, amenés par le Weihnachtsmann (importé des États-Unis) dans le nord de l'Allemagne et par le Christkind (l'enfant Jésus) dans le Sud. Ce dernier ne passe pas par la cheminée mais par la fenêtre, et ce depuis le 16ème siècle. C'est Martin Luther qui l'a instauré pour remplacer Saint Nicolas, les protestants refusant de vouer un culte aux saints.
Le 25 et le 26 décembre sont aussi fériés, et sont consacrés aux visites entre amis.

La rédaction (www.lepetitjournal.com/cologne) Rediffusion et actualisation du jeudi 16 décembre 2010

OFFRE PROMOTIONNELLE !!

Du 1er au 23 décembre 2016

Lepetitjournal.com Cologne rembourse 10€

à partir de 20€ d’achats ou plus

sur le site https://la-maison-de-florence.de/ 

pour les 5 premières commandes* et La Maison de Florence vous offre 10% sur votre panier.


*Pour profiter de cette offre pour les fêtes, cliquez sur https://la-maison-de-florence.de/ 


Une fois la commande effectuée, copiez-collez le code de La Maison de Florence: LMDF201611.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

CULTURE

Ebertplatz - Une galerie à ciel ouvert à Cologne

Vous l’aviez peut être remarqué, la fontaine de l’Ebertplatz est différente de d’habitude. Deux artistes y ont installé des pages de livre pour expliquer aux enfants la situation liée au coronavirus.

Vivre à Cologne

LYCÉES FRANÇAIS DU MONDE

Olivier Brochet - « La solidarité nationale s’exprime aujourd’hui »

Le directeur de l’AEFE, Olivier Brochet, revient avec nous dans cette interview exclusive sur la situation des lycées français du monde ainsi que les aides accordées aux établissements et aux familles

Expat Mag

Lima Appercu

Pourquoi le confinement ne fonctionne pas au Pérou ?

Le Pérou est le premier pays en Amérique latine à avoir décrété l’état d’urgence (16 mars), mais il est malgré tout devenu le deuxième pays le plus touché par l’épidémie du Covid-19, après le Brésil.

Sur le même sujet