Jeudi 19 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Deliveroo ferme ses portes en Allemagne, 1 100 livreurs sans emploi

Par Lepetitjournal Cologne | Publié le 16/08/2019 à 07:00 | Mis à jour le 16/08/2019 à 18:02
Photo : © Pixabay
Deliveroo plateforme pizzas fermeture entreprise

Ce vendredi, 1 200 salariés – 1 100 livreurs à vélo et 100 employés dans les bureaux - de la plateforme britannique de livraison de repas Deliveroo se retrouvent sans emploi.

Le PDG de l’entreprise créée en 2013, Marcus Ross, a remercié lundi par mail ses employés et annoncé que la plateforme devait cesser sur le champ ses activités outre-Rhin. L’entreprise qui n’était dernièrement plus présente qu’à Hambourg, Berlin, Francfort, Munich et Cologne après avoir réduit sa présence sur le territoire allemand, n’aura finalement pas réussi à faire face à la concurrence redoutable notamment celle surnommée « guerre des pizzas » menée par Lieferando du groupe néerlandais Takeaway.

Le syndicaliste Christoph Schink quant à lui, s’indigne de cette situation qui pénalise les salariés déjà en situation précaire. La plupart déjà en quête d’un nouvel emploi, effectuaient en effet des jobs étudiants ou mini-jobs à 450 euros mensuels et se verront remettre environ 10 jours d’indemnités.


VK

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter
Suivez-nous sur facebook

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

TÉMOIGNAGES

Appel à témoignages ! Mon quartier à Cologne…

Lepetitjournal.com/cologne souhaite rassembler des témoignages de lecteurs dans le but de publier un ou plusieurs articles sur les différents quartiers de la cité rhénane. Contactez-nous !

Vivre à Cologne

TÉMOIGNAGES

Appel à témoignages ! Mon quartier à Cologne…

Lepetitjournal.com/cologne souhaite rassembler des témoignages de lecteurs dans le but de publier un ou plusieurs articles sur les différents quartiers de la cité rhénane. Contactez-nous !

Expat Mag

Dublin Appercu

Apple met en cause le « bon sens » de l’UE devant la justice

Apple a dénoncé mardi devant la justice européenne la décision de Bruxelles lui demandant de rembourser à l’Irlande 13 milliards d’euros d’avantages fiscaux, estimant qu’elle défiait « la réalité et l