Mercredi 24 juillet 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

PRATIQUE - 6 choses à savoir sur le carnaval de Cologne

Par Lepetitjournal Cologne | Publié le 28/01/2016 à 00:00 | Mis à jour le 01/03/2016 à 11:23

 

Commencé le 11 novembre 2015, la deuxième partie du plus grand carnaval d'Allemagne, reprendra le jeudi 4 février 2016 à 11h11 pour clôturer sa 181e édition. Rassemblant plus d'un million de personnes, le carnaval connaît une dimension nouvelle cette année : les événements de la Saint-Sylvestre obligeant la police à renforcer les règles de sécurité

1 -  Sécurité renforcée

Comme annoncé dès l'annonce des agressions de la nuit du nouvel an, le ministre de l'intérieur Heiko Maas renforcera la sécurité pour le carnaval de Cologne. Il a annoncé le déploiement de plus de 2.400 officiers de police supplémentaires. Il compte avant tout sur l'ambiance bon enfant et la "bonne éducation" des Colonais pour faire de cet événement, un moment sûr et agréable pour tous.

 2 - Des recommandations particulières

" Le carnaval est une cible facile, qui est difficile à protéger ", a déclaré le chef de l'inspection de la Police Peter Römers au magazine Bild. Contexte sécuritaire oblige, la police a émis quelques conseils de rigueur notamment concernant le choix des costumes. Afin de faciliter le travail de la police, il est par exemple déconseillé de porter des armes factices. Exit les cowboys et chevaliers Jedi. Peter Römers a notamment mis en garde les hooligans et les rockeurs, qui ont annoncé leurs intentions de protéger les femmes contre les abus, ces deux groupes ayant déjà posé problème par le passé.

 3 - Les tendances costumes de l'année 

  • La licornekostuemtrends_Violetta Bartuli Koeln.de.
  • Pilote ou hôtesse de l'air
  • Marin ou marine
  • Costume de films : Star Wars (Stormtrooper, Chewbacca, Dark Vador, Princesse Leia ou RD2D pour les plus petits), Les Avengers (Thor, Captain America, Hulk, Iron Man), les Minions,
    les 4 fantastiques, James Bond dans Spectre (économique), les Pierrafeu, les Ghostbusters ou les Simpsons...
  • Le burger vivant : à réaliser à plusieurs... l'un en tomate, l'autre en salade, un autre en cheddar et deux autres en pain sésame. Attention à ne pas vous éloigner trop longtemps !
  • Les costumes antiques : Romains, Grecs, Vikings, Égyptiens ou Dieux olympiques.
  • Les hots : super héros en costumes moulants, Catwoman, Wonder Woman, Batgirl ou Robin des bois.
  • Les anonymes : le Morphsuit, ce magnifique collant coloré qui recouvre tout votre corps jusqu'au visage.
  • Les animaux : singes, dinosaures, ou le traditionnel bouc, symbole du club de la ville.
  • Les Disney (Reine des Neiges en priorité).
  • Le Kölner : en rouge et blanc, aux couleurs de la ville, s'agrémente de mille et un accessoires possibles. 
  • Les bébés : les plus jeunes accompagnés de leurs parents peuvent aussi faire des "costumes partenaires", par exemple en maman et bébé Kangourous, ou pourquoi pas en duo Harry Potter/Hedwige, les choix sont libres.

Merkel Hollande

 4 - Les révélations thématiques

Le Comité du Festival a déjà dévoilé certains thèmes des chars qui défileront lundi pour Rosenmontag. Toujours en lien avec l'actualité nationale et internationale, ce sera donc avant tout en rapport avec la crise des migrants et la nuit de la Saint-Sylvestre à Cologne.
À noter : Poutine en Rambo, Bachar Al Assad recevant le prix Nobel de la Paix, Angela Merkel en Casse-Noisettes, (jeu de mot avec l'expression allemande "Nutzen Schaffen" et la déclaration de la chancelière quant à sa politique d'ouverture aux réfugiés : "Wir Schaffen das", "nous pouvons le faire"), Sepp Blatter et la FIFA, le mensonge Volkswagen, la gestion allemande de la crise grecque, etc.

 5 - Le programme 

- Jeudi, ouverture des hostilités à 11h11 avec Le Weiberfastnacht, c'est le jour des femmes, elles prennent le pouvoir. La tradition veut qu'elles coupent les cravates des hommes qu'elles croisent et embrassent les passants sur la joue. Le Dreigestrin  (composé du prince, de la vierge et du fermier, les figures de Cologne) se fait symboliquement remettre les clés de la ville par la maire.

- Vendredi : ne fait pas partie du programme officiel mais il est de coutume de se retrouver pour La Marche de l'Étoile, ou de participer au "vendredi de la suie" : à l'époque, faute d'avoir l'autorisation papale de se déguiser le vendredi saint, les Colonais trouvaient le subterfuge de s'enduire le visage de suie.

- Samedi : le défilé des fantômes, en soirée. Chaque année, ce défilé connaît un nouveau parcours et un nouveau thème. Cette année consacre le 2000e anniversaire d'Aggripine la jeune, mère de Néron et fondatrice de la ville.

Haz

- Dimanche : le défilé des différentes écoles et quartiers. Plus de 8.000 participants, des thèmes tant folkloriques que critiques à l'égard de la société. Au cours de cette journée, les trois meilleures créations sélectionnées par le jury pourront défiler le lendemain dans le principal défilé de l'année : Rosenmontag.

- Lundi : Rosenmontag, le lundi des roses où le carnaval touche à son paroxysme. Plus d'un million de personne dans les rues, un défilé composé de chars exceptionnels allant de Chlodwigsplatz au centre ville. À savoir : le défilé est plus long que la distance parcourue. Ce qui signifie qu'au moment où les premiers chars arrivent, les derniers ne sont toujours pas partis. C'est pourquoi le défilé commence cette année à 10h30 et non à 11h11. 

- Mardi : Après la folie de la veille, il est de coutume de passer Mardi-Gras tranquillement dans son quartier. La tradition veut que l'on brûle une figure de paille, représentant les excès des jours précédents.

- Mercredi : le jour des cendres. Cette fois sans costume ni maquillage. Les personnes se retrouvent et mangent du poisson, symbolisant le début du carême.

 6 - Le carnaval de Cologne en quelques chiffres : 180 années de Carnaval, 1,5 million de participants, 500 réunions par an, 160 associations de carnaval, 7 km de chars, 300 tonnes de friandises distribuées, 390 m³ de détritus, 540.000 trajets de taxis et 2 euros le prix de la Kölsch, soit 25% plus chère qu'en période hors carnaval.

Benjamin Hardy (www.lepetitjournal.com) Jeudi 28 janvier 2016

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Cologne

Francfort Appercu
TRADITIONS

SPAGHETTIEIS - Des spaghetti bien allemands !

En cette période estivale, quoi de mieux qu'une glace pour se rafraîchir ? Lepetitjournal.com revient sur la folie des glaces made in Germany et notamment les Spaghettieis" qui ont 50 ans !

Sur le même sujet