Lundi 1 juin 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

La fête bat son plein dans le quartier Eigelstein à Cologne

Par Lepetitjournal Cologne | Publié le 27/06/2019 à 11:53 | Mis à jour le 27/06/2019 à 12:19
Photo : © Pixabay
drinks-2578446_960_720

La plus ancienne des fêtes de rue de la ville va animer le quartier Eigelstein ce week-end du 29 au 30 juin. Dans une ambiance conviviale et musicale, les rues du quartier Eigelstein vont vibrer au son de nombreux concerts et la bière, sans nul doute la « Kölsch » locale, va couler à flots.

Le clou du spectacle sera, comme le veut la tradition, le show travesti sur la scène installée devant le magasin REWE mais aussi la venue de nombreux artistes du « Veedel » (nom désignant le quartier en dialecte colonais, ndlr).
 

gay
© Pixabay


Pour les petits creux et surtout les grosses soifs en cette période de canicule, plusieurs food trucks assureront le ravitaillement. Les visiteurs voulant prendre place derrière la longue table en bois installée dans la Weidengasse samedi, devront probablement jouer des coudes, des milliers de personnes sont en effet attendues lors de la traditionnelle fête de rue colonaise.

Samedi 29 juin et dimanche 30 juin de 11 h à 22 h.

VK (www.lepetitjournal.cologne)

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

CULTURE

Ebertplatz - Une galerie à ciel ouvert à Cologne

Vous l’aviez peut être remarqué, la fontaine de l’Ebertplatz est différente de d’habitude. Deux artistes y ont installé des pages de livre pour expliquer aux enfants la situation liée au coronavirus.

Vivre à Cologne

LYCÉES FRANÇAIS DU MONDE

Olivier Brochet - « La solidarité nationale s’exprime aujourd’hui »

Le directeur de l’AEFE, Olivier Brochet, revient avec nous dans cette interview exclusive sur la situation des lycées français du monde ainsi que les aides accordées aux établissements et aux familles

Expat Mag

Chennai Appercu
#MAVIEDEXPAT

Une "confinée" à Pondichéry se déconfine doucement (3)

Arrivée par hasard en Inde il y a 10 ans, Isabelle Pacaud n'est plus jamais repartie. Aujourd'hui résidente de Pondichéry, elle nous raconte, avec ses mots, son quotidien de "confinée".