Week-end prolongé à Chiang Mai

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 19/01/2006 à 00:01 | Mis à jour le 10/07/2020 à 07:54
Photo : Bouddha de jade à Doi Suthep (photo LPJ)
Bouddha de jade Chiang Mai

Au premier abord, Chiang Mai est une petite ville qui a bien souffert de l'urbanisation. Reste cependant quelques petites rues pavées sympathiques et les remparts qui rappellent qu'elle a été l'ancienne capitale du royaume?

Le meilleur moyen de découvrir Chiang Mai et ses environs est de louer un scooter àla journée (200B). Si vous n'êtes pas trop casse-cou, louez plutôt un sawngthaew (300B A/R) pour vous rendre àDoi Suthep, avec 28km d'ascension assez raide. Il s'agit d'un temple magnifique perchésur une colline. Montez les 350 marches pour vous rendre au temple (il y a un funiculaire -20B- pour les personnes àmobilitéréduite).

Là, tout n'est qu'or et raffinement. 30B l'entrée uniquement pour les farangs. De retour au centre ville, les vendeurs montent dès la fin de l'après midi leurs étals pour préparer ce que tout le monde vient voir : le night bazaar. Ne vous attendez pas àtrouver ici quelque chose d'original: vêtements, CD, DVD et décos sont les mêmes qu'àChatuchak, en un peu moins chers peut-être, mais la balade reste àfaire, et finalement on repart les bras chargés. Chiang Mai est surtout le point de départ des trekkings pour découvrir la luxuriante campagne du nord de la Thaïlande. Toutes les agences proposent àpeu près les mêmes sorties.

A vous de trouver celle qui vous semblera la plus sérieuse et compétitive. Julie Guest House (7/1, Soi 5, Th Phra Pokklao) combine les deux: logistique bien huilée et guide souriant parlant un anglais parfait.

Découvrez l'artisanat des tribus Hmongs (photo LPJ)

Au programme: Marche vers les tribus Hmongs. Les bijoux en argent sont àdes prix défiant toute concurrence. Déjeuner thaï copieux, propre et convivial. Balade digestive àdos d'éléphant, vraiment très touristique mais toujours aussi distrayante. Escapade dans les tribus Karens au milieu des rizières. Et pour finir en beauté, descente de la rivière en rafting sur radeau de bambous. On en ressort trempéet hilare. N'oubliez pas vos habits de rechange! Si par hasard il vous restait un peu de temps, faites un saut au temple Wiang Kum Kam.

Le site est désert, mais on est rapidement pris en charge par un guide àl'anglais impeccable qui vous emmène en calèche sur les traces du premier habitat connu de la région de Chiang Mai. Les ruines ont étédécouvertes il y a seulement 20 ans, et les fouilles sont toujours en cours. Prévoir 200B A/R pour le sawngthaew qui attend et 200B pour la calèche sans oublier le pourboire pour le guide.

Hervé PLICHART. (LPJ) 19 janvier 2006

Les indispensables Vol: L'embarras du choix avec l'arrivée des compagnies low cost : Bangkok Airways autour de 3 700B A/R TTC. AirAsia 3 000 B et moins en réservant àl'avance. Taxi : Comptez 50B pour une course en Tuk Tuk (60B vers l'aéroport), 90B en taxi prépayéde l'aéroport vers le centre ville. Une pinte de bière : 70B Restaurant : Le long de la rivière, le Riverside Bar &Restaurant prisédes touristes comme des locaux. Le bateau-restaurant largue les amarres à20h. Concert live tous les soirs vers 21h. Réservation hautement recommandée. (LPJ - 19 janvier 2006)

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition internationale