Samedi 23 février 2019
Casablanca
Casablanca
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Une «école de la deuxième chance» à Casablanca

Par Olivier Delagarde | Publié le 06/06/2018 à 15:41 | Mis à jour le 06/06/2018 à 15:46
Photo : Crédit MAP
Une «école de la deuxième chance» à Casablanca olivier delagarde Mohamed VI

Accompagné du prince héritier, Mohammed VI a procédé mercredi dernier à la préfecture des arrondissements Ben M’Sik à Casablanca, au lancement des travaux de la construction de «L’école de deuxième chance». Un projet solidaire destiné à offrir aux enfants et jeunes non scolarisés ou déscolarisés, une chance d’insertion dans le système éducatif et scolaire.

 

Porté par la Fondation Mohammed V pour la solidarité, ce projet témoigne de l’intérêt particulier qu’accorde le souverain au secteur de l’enseignement, levier stratégique du progrès de la société, ainsi qu’aux jeunes, « véritable richesse de la Nation, moteur de son développement global et intégré ».

 

Première du genre dans le royaume, cette école s’inscrit dans le cadre d’un plan d’action mené par la Fondation et visant, à travers le soutien scolaire, à l’animation culturelle et sportive, à la formation dans diverses disciplines, à protéger les enfants et les jeunes contre la déviance, ainsi qu’à contribuer à leur développement intellectuel et physique.

 

Mobilisant des investissements de l’ordre de 15 millions de dirhams, ce projet a pour objectif d’assurer aux jeunes – enfants de 12 à 20 ans non scolarisés ou déscolarisés – des formations professionnelles dans différents métiers, en vue de réussir leur insertion socio-économique. En outre, l’intégration du sport et de la musique dans le système éducatif est également privilégié par le Centre afin d’aider les personnes qui sont bénéficiaires du dispositif, à consolider leur volonté de réinsertion faisant ainsi émerger leurs potentiels et compétences.

 

Cette école dite « deuxième chance » bénéficiera aux élèves en difficulté scolaire qui pourront alors intégrer des classes relais pour leur remise à niveau, mais également aux enfants non scolarisés désireux obtenir des certificats d’études, puis aux enfants ou jeunes déscolarisés désireux d’une remise à niveau en vue d’une « préprofessionnalisation » afin dans un second temps de poursuivre une véritable formation professionnelle.

 

Le futur établissement d’éducation et de formation sera bâti dans un délai de 15 mois, sur un terrain de 2.348 m2 au cœur du quartier «Jawadi». Il comportera notamment des ateliers «Electricité du bâtiment», de «réparation automobile» ou bien encore de «coupe-couture», un restaurant pédagogique, des espaces de musique et de sport.

 

Ce projet pilote est le fruit d’un partenariat entre la Fondation Mohammed V pour la Solidarité, le ministère de la Jeunesse et des Sports, l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail, et l’académie régionale de l’éducation et de la formation – Casablanca.

 

L'action de la Fondation Mohammed V pour la solidarité dans la région de Casablanca - Settat, dictée par les priorités émanant des missions qui lui sont assignées par le roi, est la déclinaison régionale des voies privilégiées par la Fondation pour soutenir et favoriser l'insertion des jeunes dans les dynamiques locales de développement.

 

 

olivier delagarde lepetitjournal.com casablanca rabat

Olivier Delagarde

Journaliste - Rédacteur en chef des sites lepetitjournal.com Casablanca et Rabat
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Madrid Appercu
DIPLOMATIE

Maroc / Espagne: 11 accords de coopération bilatérale

Le roi du Maroc, Mohammed VI et le roi d’Espagne, Felipe VI, ont présidé mercredi 13 février, au palais des hôtes à Rabat, la cérémonie de signatures de 11 accords de coopération bilatérale. 

Communauté

New York Appercu
MODE

Rencontre avec le fashion designer Cyril Verdavainne

Cyril Verdavainne est fashion designer. Après un passage à Londres et Paris, il vit à New York depuis plus de 20 ans. Il présente sa collection ce week-end au très chic Novus Forum.

Expat Mag

São Paulo Appercu
CULTURE

Kobra et Angelica Dass : deux artistes brésiliens tendance à découvrir

Portrait de Eduardo Kobra et Angélica Dass. L’un est un muraliste à São Paulo, l’autre une photographe carioca. À eux deux, ce sont les artistes du moment et leurs œuvres ont dépassé les frontières