Jeudi 20 septembre 2018
Casablanca
Casablanca
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

SANTE - Les prix des médicaments en baisse

Par Parler Darija | Publié le 04/10/2015 à 22:09 | Mis à jour le 06/01/2018 à 17:11


A Rabat, le ministère de la Santé a publié, il y a quelques jours, une nouvelle liste de médicaments qui bénéficieront d'une baisse de tarif. Le prix hospitalier ainsi que le prix vendu en pharmacie sont concernés par cette réduction. Cette baisse touchera une quinzaine de médicaments, en majorité destinés pour soigner les maladies chroniques, telles que le cholestérol, le diabète, l'asthme, le psoriasis?

Depuis 2014, les prix de 1700 médicaments ont été révisés allant jusqu'à 80% de réduction pour certains. D'autres ne verront leurs prix qu'arrondis à la baisse comme le Doliprane 500mg qui passe de 12.85dh à 12.80dh.

Le mode de fixation des nouveaux prix a été décidé après l'étude de différentes sources, telles qu'une enquête effectuée par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en collaboration avec le Ministère de la santé marocain (2004), d'un rapport de mission d'information sur le prix des médicaments (2009) et une étude de concurrentiabilité du secteur de l'industrie pharmaceutique effectué par le Conseil de la Concurrence (2010). Ces trois documents ont révélé que les prix des médicaments au Maroc étaient anormalement élevés, en sachant que la réglementation au Maroc datait de 1969. En partant de cette conclusion, le gouvernement, les industriels pharmaceutiques, les grossistes répartiteurs et les pharmaciens d'officine ont abouti à des accords afin d'introduire des règles nouvelles.

C'est une action qualifiée de « courageuse et audacieuse » par le Premier ministre. Cette politique social du médicament inscrit parmi les axes stratégiques du gouvernement pour la période 2012-2016, tend à améliorer l'accès au soin des citoyens en visant en priorité les médicaments prescrits pour les patients issus de la classe sociale moyenne et défavorisée. Bien évidemment la problématique sanitaire touche toutes les classes sociales, mais certaines maladies sont récurrentes selon le niveau de vie. Par ailleurs, cette baisse des tarifs agit également en faveur de la lutte contre la contrefaçon de produits médicaux, qui est un problème majeur au Maroc.


Nadia JACQUOT (www.lepetitjournal.com/casablanca) lundi 5 octobre 2015

0 Commentaire (s)Réagir

Rubriques partenaires

Logo partnaire

Vivre à Casablanca

Rabat Appercu
DÉCOUVERTE

L’un des joyaux de Marrakech, le Musée pour la Civilisation de l’Eau

De loin l’un des sites culturels les plus modernes en Afrique, le musée Mohammed VI pour la civilisation de l’eau au Maroc s’inscrit parmi les lieux incontournables dans le paysage du royaume.