Vendredi 3 juillet 2020
Casablanca
Casablanca

Les étudiants marocains : mobilisés contre la Covid-19

Par Déborah Collet | Publié le 26/05/2020 à 15:59 | Mis à jour le 26/05/2020 à 17:05
étudiants marocains AUF

Du 10 avril au 5 mai 2020, l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) a mené "un plan d’action spécial Covid-19" afin de soutenir les initiatives liées à la pandémie de jeunes chercheurs et étudiants francophones.

L’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) à débloquer un million d’euros de fonds d’aides qui sera versé, en partie, aux établissements francophones marocains.

 

Un plan d’action Covid-19 : dans quel but ? 

Cet appel à projets international a été mené par l’AUF pour "accompagner la réponse de la communauté universitaire à la pandémie." Dans le même temps, il permet, d’après l’AUF : "de soutenir le développement de solutions à impact technologique et/ou social immédiat pour aider les systèmes de santé et les populations à faire face à cette crise sanitaire inédite." 

Slim Khalbous, le Recteur de l’AUF s’est réjoui de la mobilisation de la communauté scientifique francophone en précisant : "L’AUF avait prévu d'allouer un fonds de 500 000 euros, toutefois, face aux très nombreux projets de qualité reçus, j'ai décidé de porter exceptionnellement ce fonds spécial à 1 million d'euros afin d'en accompagner un plus grand nombre. De plus, j'engage dès aujourd'hui des démarches auprès de nos partenaires pour rechercher des financements additionnels et les inviter à soutenir ensemble la jeunesse francophone innovante !"

Les fonds récoltés permettront de financer 92 projets issus de 87 établissements membres de l’AUF présents dans 44 pays du monde. Les projets s’intéressent à plusieurs domaines comme les programmes d'aide aux populations vulnérables ou la fabrication de matériels de protection pour les soignants.

 

L'ingéniosité des jeunes chercheurs marocains

Au total, 15 projets étudiants ont été retenus par l’AUF au Magreb. Sur le territoire marocain, les étudiants de l’Université Mohammed V de Rabat ont planché sur l’évaluation des pratiques de l'enseignement supérieur à distance pendant la pandémie de Covid-19 en reprenant le cas de leur université. À Casablanca, dans l’Université Hassan II, les chercheurs francophones se sont intéressés au repositionnement des médicaments et le dépistage in silico de certains composés issus des ressources naturelles pour combattre la Covid-19 via les méthodes de modélisation moléculaire. 

Un test sérologique rapide pour détecter la présence des anticorps anti-Covid-19 à l'aide d'un smartbiocapteur intégrant la technologie Cloud Computing a été mené par les jeunes chercheurs francophones de l'Université Chouban Doukkali d'El Jadida. L'Université à Tétouan, quant à elle, a porté un projet sur le soutien à l'effort des FabLabs dans la lutte contre le coronavirus au Maroc.

 

deborah collet

Déborah Collet

Spécialisée en communication et dans les relations médias, elle est aujourd’hui journaliste au sein de la rédaction internationale.
0 Commentaire (s)Réagir