Mardi 20 novembre 2018
Casablanca
Casablanca
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

INTERVIEW - Arnaud De Sury, Consul français à Casablanca

Par Parler Darija | Publié le 12/02/2017 à 23:00 | Mis à jour le 13/02/2017 à 09:49

 

Arnaud de Sury, Consul français de la circonscription de Casablanca a accepté de recevoir lepetitjournal.com/casablanca et répondre à quelques questions. Il nous éclaire sur le rôle du consulat et de la particularité de ses fonctions sur la capitale économique du Maroc.

Depuis quand êtes vous en poste à Casablanca ?

J'ai intégré le Consulat de Casablanca depuis l'été 2015. Mon expérience dans le milieu de la diplomatie date de 1993. J'ai exercé en Egypte durant le Printemps Arabe, à Moscou, au sein de l'ONU, à Paris. J'ai d'ailleurs fait une pause de 3 ans pour travailler dans le secteur privé, ce qui m'a permis de mieux comprendre le parcours des français travaillant à l'étranger.

Quel est le rôle du Consulat à Casablanca ?

On est une Mairie, une préfecture et un Conseil Général, tout ça réunit en un seul lieu.

Mon rôle premier est de garantir la sécurité des français sur le sol marocain.

Aussi, nous délivrons les passeports, les pièces d'identité ou tout autres documents administratifs. Nous célébrons les mariages et remettons les visas pour les étrangers souhaitant se rendre en France.

Et biensûr, en cette période électorale, nous avons pour mission de veiller au bon déroulement des élections sur Casablanca.

Quelle est la particularité du Consulat de Casablanca par rapport aux autres villes marocaines ?

Casablanca a la particularité d'accueillir le plus de français au Maroc. La communauté française est au nombre de 23000 inscrits sur les listes du Consulat. On peut compter le double si on prend en compte tous ceux qui ne se sont pas inscrits sur les listes.

 La circonscription comprend Casablanca, Mohammedia, Settat, El Jadida, Khenitra et Beni Mellal. Les ¾ des français résident par ordre décroissant à Casablanca, puis Mohammedia, El Jadida, Settat et quelques familles dans les petites villes (Khenitra, Beni Mellal).

Vous trouverez un consulat à Tanger, Fès, Rabat, Marrakech et Agadir

Vous avez parlé des listes du Consulat. De quoi s'agit-il et à quoi servent-elles?

Venir s'inscrire au Consulat n'est pas une obligation, mais est d'une grande utilité.

Tout d'abord, cela permet d'évaluer le nombre de français sur ma circonscription. Une fois inscrit au Consulat, nous avons connaissance de votre présence au Maroc. Cela permet de vous inscrire sur les listes électorales, de faire des demandes d'aides sociales et de vous tenir informé de l'actualité.

Actuellement, il y a 23 000 inscrits, j'organise et je gère ma circonscription en fonction de ce nombre, tout en sachant qu'ils sont certainement deux fois plus nombreux. J'obtiens les budgets en fonction de cette liste et non pas du nombre approximatifs.

Certains français installés au Maroc ne sentent pas le besoin de s'inscrire, mais pourtant cela permet au Consulat de mieux jouer son rôle en aillant une vision réaliste de la communauté française installée.

Quelles sont les particularités de la communauté française à Casablanca.

Dense, active. Elle est pour la grande majorité installée pour des raisons professionnelles. C'est ce qu'on appelle les expatriés. Ils  sont envoyés par leur entreprise ou viennent s'installer pour monter des projets  professionnels précis.

Il y a aussi les binationaux qui sont considérés devant la loi française comme des français à part entière. On ne fait pas de différence.

Egalement, on trouve des retraités français qui vivent quelques mois de l'année ou l'année entière, que l'on invite aussi à s'inscrire sur les listes.

Sans oublier, biensûr les Français nés au Maroc et installés depuis plusieurs générations. Ils sont une communauté stable et très bien intégrés. 

Crédit photo : UFE de Casablanca

Nadia Jacquot (www.lepetitjournal.com/casablanca) lundi 13 février 2017.

0 Commentaire (s)Réagir

Rubriques partenaires

Logo partnaire

Vivre à Casablanca

Rabat Appercu
DÉCOUVERTE

L’un des joyaux de Marrakech, le Musée pour la Civilisation de l’Eau

De loin l’un des sites culturels les plus modernes en Afrique, le musée Mohammed VI pour la civilisation de l’eau au Maroc s’inscrit parmi les lieux incontournables dans le paysage du royaume.

Sur le même sujet