Lundi 18 novembre 2019
Casablanca
Casablanca
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Expatriés ou immigrés à Casablanca ? Un groupe Facebook fait polémique

Par Lepetitjournal Casablanca | Publié le 07/08/2019 à 10:00 | Mis à jour le 07/08/2019 à 13:03
expatriés immigrés Casablanca

En changeant de nom, les administrateurs d’un groupe Facebook ont créé une vive polémique sur la toile. Des réactions qui montrent que, bien que les qualificatifs revêtent des réalités proches, le terme « immigré » semble avoir une connotation péjorative dans l’imaginaire collectif.  

 

Qui aurait cru qu’un changement de nom entrainerait une telle salve de commentaires ? Vendredi 2 août, le groupe Facebook « Expats à Casablanca », qui rassemble plus de 12.000 membres autour de bons plans, questions de vie courante, rencontres et soirées, et visant à « améliorer la vie des Expats de Casablanca »,  est devenu « Immigrés à Casablanca ».

 

Cette nouvelle identité a été accueillie positivement par certains, qui l’ont vue comme un gage d’ouverture d’esprit et d’intelligence. « Pas de raison que les blancs soient des expats et les autres des immigrés. Grand bravo ! » pouvait-on lire parmi la centaine de commentaires. Toutefois, d’autres n’ont pas apprécié l’amalgame : « si ce nom a été choisi pour plaire aux gens qui ont un complexe avec les blancs, je trouve ça un peu bête ». Au risque de se voir prêter des relents racistes ou néo-colonialistes…et d’attiser le feu de nouveaux commentaires acerbes et justifications à l’emporte-pièce. 

 

La toile s’est vite transformée en une joute oratoire, dans laquelle chacun y allait de son expertise sémantique. Pour rappel, d’après l’Académie française, un expatrié est une « personne qui spontanément ou sous la contrainte, a quitté sa patrie » tandis que l’immigré « est venu dans un pays étranger pour s’y établir ». Aucun critère de nationalité des personnes, ni de durée du séjour à l’étranger donc, même si on attribue souvent à l’immigration un caractère irréversible, contrairement à l’expatriation. 

 

Dans un souci de temporisation, certains membres ont suggéré de changer à nouveau le nom du groupe, pour qu’il reflète la diversité des membres : Casablancais, Marocains, étrangers, tous en quête d’échanges d’expériences et de conseils. 

 

 

immigrés à Casablanca

 

Nous vous recommandons

1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Gege mer 07/08/2019 - 17:07

un expatrie et un immigre viennent tous deux d'un pays etranger!!! donc le Commentaire avec l'explication de l'Academie Francaise est fausse. je remarque que nous avons la meme confusion en indonesie (bali lombok), en Afrique, en Amerique Latine, aux caraibes, st Domingue et bien d' autre endroits. je pense et c'est une realite que pour les "Blanc" l'immigration ne peut venir que des gens de couleurs c'est a dire Roumains, Asiatique, Africains Arabes...et j en passe ils ne concoivent absolument pas que de s'installer dans un autre pays cela veut dire devenir un immigre avec les bonnes et mauvaises choses que cela imolique, ils se prennent tous pour des expatries et il critique toujours le pays dans lequel ils vivent a present en considerant que le leur doit tout. car ils ouvrent des business,ils donnent du travail a certaines personnes, ils pensent avoir un pouvoir d'achat plus fort que les gens locaux d'ou ils vivent en faite ils pensent etre superieur donc ils n apprecient absolument pas et rejettent completement d etre cataloguer par tout ce qu ils n aiment pas et rejettent dans leurs propres pays c'est dire L'iMMIGRE

Répondre

Expat Mag

TÉLÉTHON

Jonas : "La maladie m'emprisonne, mais je crois au traitement"

Jonas, jeune étudiant de 22 ans, a été diagnostiqué d’une calpaïnopathie à l’âge de 6 ans. Une maladie qui s’est installée progressivement et qui depuis l’adolescence grignote peu à peu ses muscles

Sur le même sujet