Lundi 23 novembre 2020
Buenos Aires
Buenos Aires

Flexibilisation des mesures liées au Covid-19 dans la capitale

Par Cécile Chênerie | Publié le 24/10/2020 à 17:12 | Mis à jour le 24/10/2020 à 17:12
covid 19 coronavirus flexibilisation quarantaine buenos aires

Hier, le chef du gouvernement de Buenos Aires Horacio Rodríguez Larreta a annoncé une nouvelle étape dans la flexibilisation des mesures liées à la pandémie dans plusieurs domaines. Une décision qui rapproche un peu plus la capitale vers un retour à la normale, alors que la tendance générale est plutôt à la poursuite de l’isolement sanitaire dans de nombreuses autres régions du pays.

 

Les activités qui reprendront à partir de lundi 26 octobre 2020

Dès ce lundi, la quarantaine se flexibilisera encore dans la capitale. Retour rapide sur les changements à attendre la semaine prochaine. 

 

Ouverture des gymnases et centres de danses : ces infrastructures pourront de nouveau recevoir des sportifs, avec une occupation maximale de 25% de leur capacité et pour les activités ne nécessitant pas de contact physique.

 

Elargissement de l’accès à l’éducation : l’enseignement continue sur le chemin déjà engagé depuis une quinzaine de jours et est désormais accessible pour les élèves en début de cycles ainsi que pour l’enseignement technique supérieur. Les activités socio-éducatives et les stages dans des instituts tertiaires sont également habilités.

 

Ouverture des salles intérieures des restaurants : les restaurants pourront désormais ouvrir au public leurs salles intérieures avec une occupation maximale de 25% de la capacité, une distance minimale de deux mètres entre les tables et avec toujours quatre personnes maximum par table.

 

Accès aux espaces communs et aux piscines dans les immeubles : pour les gymnases, l’accès sera limité et pour une durée de 45 minutes avec l’utilisation obligatoire de maques à l’entrée et à la sortie du gymnase. Pour les piscines, il faudra compter une personne tous les 15 m². Dans les deux cas les douches et vestiaires des lieux ne seront pas ouverts.

 

Ouverture des musées : les musées seront ouverts du lundi au dimanche, avec réservation numérique au préalable et suivant les règles de distanciation sociale sur place. Pour ces visites, il faudra compter pas plus d’une personne ou d’un groupe de maximum 4 personnes tous les 15m².

 

Santé : pour ce nouveau pas en avant, les structures se dirigeront vers une réadaptation médicale individuelle dans les établissements publics et privés.

 

Reprise des foires et salons : à partir du 11 novembre, les foires et salons réouvriront avec un accès limité et une distance minimale de deux mètres entres les individus.

 

Avancées pour les enfants en situation d’adoptabilité : ces enfants pourront de nouveau entrer en liens avec leurs proches ou leur nouvelle famille.

 

Reprise des activités de culte : elles compteront maximum 10 personnes, à l’extérieur. On attend aussi la réouverture progressive des mariages par registre civil et la possibilité de convier des invités lors des cérémonies religieuses dans les lieux dotés d’un patio.

 

La situation dans le reste du pays

Dans le reste du pays, la situation n’est pas à la réouverture mais plutôt au prolongement de l’isolement social, préventif et obligatoire. À partir du lundi 26 octobre, les régions de de Cordoue, Santa Fe, Tucumán, Mendoza, Neuquén, Río Negro, Chubut et San Luis et de la zone métropolitaine de Buenos Aires devront respecter les mesures liées à l’isolement sanitaire pour 14 jours supplémentaires, comme l’a annoncé hier le président Alberto Fernández.  Ce dernier souhaite concentrer les efforts sur les régions les plus touchées actuellement pour essayer de ne pas dépasser le plateau de 15 000 cas quotidiens que l’on observe actuellement, voire engager une baisse du nombre de cas dans ces régions.

 

cecile chenerie

Cécile Chênerie

Après des études de lettres, de philosophie puis de mode, Cécile décide de découvrir de nouveaux horizons et se lance dans un tour d’Amérique latine. Séduite par l’Argentine, elle décide de s’y établir pour un temps.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Singapour Appercu

La tête dans les étoiles avec Claudie Haigneré

A Singapour, dans le cadre du festival vOilah! 2020, une conférence en ligne a été organisée pour recueillir le témoignage de femmes scientifiques. Lepetitjournal.com a rencontré l’une d'elles.