Dimanche 24 mars 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Confiture de papaye

Par Claudia Rizet-Blancher | Publié le 10/10/2018 à 22:55 | Mis à jour le 11/10/2018 à 03:02
Recette de la confiture de papaye

Retrouvez tous les vendredis nos carnets de recettes. N’hésitez pas à nous envoyer vos recettes bien de chez nous avec vos photos, recettes que vous avez su et appris à adapter à votre nouveau pays.

 

La recette de la confiture de papaye se transmet en Océanie de génération en génération. Elle se présente soit sous forme de gelée avec de gros morceaux confits soit en confiture mixée. A chacun sa préférence !

C'est une recette vraiment facile.

Ingrédients : 1 kg de papaye mûre, 800g de sucre, 2 citrons.

Peler et découper la papaye en 2, enlever les graines (ne pas hésiter à les garder et les lancer dans le jardin  ) et couper en petits dés. Presser les citrons.

Dans un récipient, mettre la papaye découpée, le jus de citron, le sucre. Pour le parfum, vous pouvez ajouter un bâton de vanille. Recouvrir et laisser reposer au moins 24 heures.

Verser ensuite dans une marmite, recouvrir et laisser cuire à feu très doux. Lorsque le jus devient épais, la papaye presque transparente, c'est prêt. Mixer ou garder tel quel.
 

 

Nous vous recommandons

Claudia Rizet-Blancher

Claudia Rizet-Blancher

Directrice éditoriale. Multipotentialiste, Claudia est passionnée par l'humain, le monde de l'enfance, l'écriture, la culture et les nouveaux entrepreneurs.
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Brisbane

GASTRONOMIE

Brisbane City Markets réouvre ses portes pour la nouvelle année ! 

Tous les mercredis, Brisbane City Markets rassemblent des agriculteurs, des producteurs et des artisans de tout le sud-est du Queensland dans un emplacement privilégié au cœur du CBD de Brisbane.

Expat Mag

Athènes Appercu
TOURISME

Kalymnos, l’île aux éponges et aux alpinistes

Kalymnos, quatrième plus grande île du Dodécanèse se fait discrète dans le palmarès des joyaux insulaires grecs. Pourtant, sa beauté naturelle et son histoire n’en sont pas moins appréciables.