Vendredi 18 octobre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Un programme scolaire franco-Australien : catalyseur d'intégration ?

Par Lepetitjournal Brisbane | Publié le 21/04/2017 à 09:39 | Mis à jour le 21/04/2017 à 09:44

 

L'école publique de Tingalpa propose un cursus d'immersion bilingue franco-australien. Ce programme est destiné aux enfants de la grande-section à la sixième pour leur apprendre à utiliser deux langues et deux cultures.

 

Tingalpa : première école publique du Queensland avec un programme franco-australien d'immersion

Actuellement en cours d'homologation par l'AEFE (Agence pour l'Enseignement Français à l'Étranger), le cursus bilingue a été mis en place en 2015. C'est avec l'aide du département de l'Éducation et de la Formation du Queensland qui souhaitait promouvoir un enseignement multiculturel et multilingue, que ce programme a pu voir le jour avec la collaboration de l'ambassade de France dans l'école de Tingalpa près de Brisbane. 90 enfants suivent actuellement ce cursus et cette année la demande a été si importante qu'une liste d'attente a été établie. Les élèves travaillent avec deux professeurs bilingues : l'un enseigne l'anglais et l'autre le français. Les programmes scolaires français et australien sont combinés et harmonisés. Les sujets communs sont enseignés dans la langue la plus adaptée. Les mathématiques, l'histoire, la géographie et l'art sont enseignés en français alors que la musique, le sport et la science sont enseignés en anglais. Mais cette configuration évolue en fonction du niveau scolaire.

 

Un programme permettant de développer des facilités d'adaptation précoces

Laure Michelena, directrice du programme bilingue franco-Australien à l'école de Tingalpa, affirme que ce programme permet « de mieux jongler avec les langues » et d'avoir « une flexibilité mentale, plus de créativité dans la manière de penser ». Les enfants vont pouvoir « trouver plusieurs réponses à une même question ». Cette facilité d'adaptation avait été démontrée en 1999 par Ellen Bialystok. À travers différentes études, elle avait montré qu'un enfant parlant couramment deux langues va savoir s'adapter à un changement de consignes. L'adaptation des élèves se perçoit aussi à travers leur manière de s'exprimer en anglais et en français. Ils s'adaptent non seulement à la langue mais aussi aux codes.

 

La richesse linguistique et culturelle de ce programme favorise l'intégration des enfants

Au-delà du bilinguisme, ce programme donne aux jeunes une grande ouverture culturelle. En effet des parents d'élèves confient dans un questionnaire que « dans un pays monolingue comme l'Australie, une éducation bilingue donne davantage d'opportunités aux élèves, et permet d'être plus ouvert d'esprit». D'autres ajoutent que cela « permet aux enfant d'être 'citoyen du monde'' et d'en prendre conscience». L'intégration des enfants est incontestable étant donné que dans ce programme il n'y a pas que des enfants d'expatriés (seulement 10-15%) mais aussi des enfants australiens. « De manière général les parents qui inscrivent leur enfant dans le programme bilingue sont des parents qui ont un attrait pour la culture francophone ou qui ont déjà un lien avec cette culture » nous confie Laure Michelena. Les enfants ne viennent donc pas tous d'une famille bilingue ou bien d'une famille francophone. Deux élèves ont par exemple été scolarisés dans l'optique d'apprendre une nouvelle langue alors que les parents n'avaient pas lien particulier avec la culture française. Le fait que le cursus bilingue soit situé dans l'école australienne de Tingalpa renforce aussi l'intégration des enfants puisque pendant les projets communs et dans la cour de récréation les élèves se mélangent et jouent ensemble.

 

Inscrire son enfant dans ce programme : une investissement pour le futur

Pour beaucoup de parents, inscrire leur enfant au sein du programme franco-Australien c'est un moyen pour leur offrir davantage d'opportunités que ce soit pour leurs études, leur futur travail mais aussi pour les voyages. Laure Michelena raconte qu'un parent d'élève australien était venu la voir en parlant français sans aucun accent. Cet homme lui raconte que la fluidité de sa langue lui avait permis de travailler dans une entreprise française en Australie. C'est donc la raison pour laquelle il souhaite la même éducation pour sa fille. Pour d'autres, ce programme permet sauvegarder la maîtrise de la langue française chez leur enfant.

 

CT- (lepetitjournal.com/Brisbane) ? Lundi 24 Avril 2017

Lepetitjournal Brisbane

L'édition de Brisbane de Lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 Commentaire (s)Réagir

Australie

Melbourne Appercu
JUSTICE

Monsanto : une deuxième plainte déposée en Australie

Une deuxième plainte contre le géant agricole Monsanto vient d'être enregistré en Australie. le plaignant lie son cancer au le glyphosate, la molécule presente dans les produits desherbants utilisés.

Vivre à Brisbane

Certificat de vie dématérialisé : la retraite simplifiée à l'étranger

Stéphane Bonnet, Directeur du GIP Union Retraite nous fait part des dernières avancées, notamment la dématérialisation des certificats de vie et l'accès à des documents multilingues.

Sur le même sujet