L’engagement historique de l’Australie de ne plus émettre de gaz à effet de serre

Par Capucine Canonne | Publié le 13/09/2022 à 11:08 | Mis à jour le 13/09/2022 à 11:25
l'australie en feu et les kangourous fuient en 2019

 

Le 8 septembre, l’Australie a adopté un grand projet de loi sur le changement climatique, une première depuis plus de 10 ans. Elément principal de ce vote : l’objectif zéro émission nette d’ici 2050. 

 

 Le texte a été présenté par le parti travailliste nouvellement au pouvoir et a été soutenu par une majorité d’acteurs politiques. Nommé « Climate change Bill », le projet vise concrètement à diminuer les émissions de gaz à effet de serre de 43% (par rapport au niveau de 2005) d’ici 2030 et arriver à zéro émission à horizon 2050. 

 

Le chef du gouvernement Anthony Albanese
Anthony Albanese, chef du Gouvernement australien 

 

Un projet de loi sur le changement climatique très ambitieux

Bien qu’historique, le projet n’est pas tout à fait satisfaisant pour les représentants écologistes. Ceux-ci espèrent toujours interdire les nouveaux projets de charbon et de gaz, sans succès à ce jour. Le charbon et le gaz restent des éléments au cœur de l’économie australienne et le pays est aujourd’hui l’un des principaux exportateurs mondiaux de ces combustibles. 

Avec ce texte le gouvernement déclare vouloir « apporter une réponse efficace et progressive à la menace urgente du changement ». Pour y parvenir, il prévoit d’engager des milliards de dollars pour développer les énergies propres, de réaliser chaque année une déclaration officielle des progrès écologiques contrôlés par des experts indépendants et de réformer le marché du carbone. 

 

le marché du carbone dans le monde, de la fumée opaque sort des usines

 

L’urgence climatique en Australie est bien réelle 

Depuis plusieurs années, l’Australie souffre de nombreuses conséquences du changement climatique, comme des inondations, des sécheresses sans précédent et des méga feux presque incontrôlables, comme en 2019.  Un rapport sur l’état de l’environnement a été publié en 2021. Réalisé par une trentaine de scientifiques, le document fait état de plus de 200 espèces animales et végétales nouvellement menacées dont l’emblématique Koala. Il ajoute que « les pressions croissantes du réchauffement climatique, de la perte d’habitats naturels, des espèces invasives, de la pollution, et de l’extraction de ressources sont des conséquences directes du mauvais état de l’environnement australien ».

Autre élément marquant souligné par les scientifiques : depuis le début du XXe siècle, la température terrestre moyenne de l’Australie a augmenté de 1,4 degré Celsius. Il est temps de réagir et le projet de loi « Climate change bill » est une étape encourageante. 

 

CANONNE_fmt-carre

Capucine Canonne

Après 10 ans d’expérience en marketing média, Capucine se reconvertit en journalisme. Ancienne expatriée et fondatrice de l’édition lepetitjournal.com de Chennai en 2019, elle intègre la rédaction internationale à Paris.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Brisbane !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition internationale