Vendredi 18 octobre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

La nouvelle loi suisse sur les jeux de hasard entre en vigueur

Par Lepetitjournal Bogota | Publié le 16/12/2018 à 13:14 | Mis à jour le 16/12/2018 à 15:05

« Les jeux sont faits ». Le pays alpin d’Europe centrale, a adopté une nouvelle loi sur les maisons de jeu. Celle-ci sera mise en place au premier janvier 2019. Le texte devrait réglementer le jeu en ligne et interdire les opérateurs étrangers.

Pour proposer des activités de jeux de hasard, les établissements pourront candidater seulement jusqu’en juin 2019. Les premiers permis seront délivrés un mois plus tard, lorsque que l’interdiction des opérateurs étrangers sera en vigueur. D’après les termes de la nouvelle législation, seules les organisations autorisées pourront proposer des jeux de poker et de roulettes à leurs clients.

Les joueurs qui veulent jouer en ligne sur un site étranger seront en revanche redirigé vers une page les avertissant que cette offre n'est pas légale en Suisse. Celle-ci informera les habitués du jeu en ligne qu’ils peuvent parier dans des casinos suisses, ceci pour éviter que les bénéfices s’envolent à l’étranger. Un moyen pour l’Etat de ramener dans ses caisses près de 250 millions de francs suisses (soit 215 millions d’euros) dépensés sur les sites étrangers

En Mars 2012, les citoyens des différent cantons du pays se sont prononcés en faveur de l’article 106 du référendum : « Les jeu de hasard sont des activités qui doivent être autorisées par le gouvernement fédéral ou les cantons, les principe du libéralisme économique ne s’applique pas au pari et le nombre de casino et de loterie doit est défini par la loi ».

Une loi contre l’addiction

Les opposants à la loi – les jeunes des Vert et du parti de droite PLR ont récolté plus de 50 000 signatures contre cette loi accusée de vouloir « censurer » internet. Le gouvernement justifie cette nouvelle mesure par la lutte contre l’addiction. En effet, en taxant les jeux autorisé en Suisse, l’Etat va pouvoir alimenter un fonds anti-addiction. Près de 75 000 personnes en Suisse – population totale : 8,3 millions d’habitants – souffrirait d’une addiction au jeu selon la fondation Addiction Suisse. Cette dépendance coûterait environ 500 millions de francs suisses par an, soit près de 430 millions d’euros…

La Suisse reste éthique

Le jeu en Suisse reste une activité organisée par l’état et non par les acteurs privés. La nouvelle législation protégera les joueurs et autorisera seulement les lieux ayant déjà un permis à proposer des services de jeu en ligne. Le pays espère ainsi combattre le blanchiment d’argent et les fraudes sur internet.

 

 

 

 

logofbbogota

Lepetitjournal Bogota

Le média des francophones et francophiles de Bogotá : actualité, culture, sorties, bons plans, petites annonces. Tout sur Bogotá et la Colombie en français !
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

ENVIRONNEMENT

En Amazonie, les FARC passent au vert

Après des décennies de conflit, les FARC , ont signé un accord avec le gouvernement colombien il y a trois ans. Depuis peu, d'anciens guérilleros ont décidé de se mobiliser afin de sauver la forêt.