Dimanche 25 février 2018
Barcelone
Barcelone
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Pose de la 1ère pierre du nouveau bâtiment au Lycée français de Palma

Par Camille Guil | Publié le 29/01/2018 à 16:42 | Mis à jour le 29/01/2018 à 17:42
Photo : DR
lycée français palma majorque

Samedi 27 janvier, la première pierre du nouveau Lycée français de Palma de Majorque a symboliquement été posée, dans le quartier de Sa Teulera, lieu où se situera le nouveau bâtiement, au cours d’une cérémonie rassemblant plusieurs représentants de la communauté française et éducative.

 

Située dans le quartier de Sa Teulera, à 2 kilomètres de l'emplacement actuel, la nouvelle école sera construite sur un terrain d’une superficie de 9.700 m² et l’établissement sera situé sur deux niveaux accessibles aux personnes handicapées. Cette nouvelle école aura une capacité d'accueil de 700 étudiants et sera équipée d’une bibliothèque, d’une médiathèque, d’une salle de projection, d’un atelier de dessin, d'un atelier scientifique et informatique, d’un auditorium, mais aussi d’infrastructures sportives, d’une ferme ou encore d’un potager biologique. Un parking privé sera à la disposition des utilisateurs pour améliorer la circulation des voitures et réduire le risque d’accident.

 

Le lycée français de Palma de Majorque est très important pour l’ensemble de la communauté française de l’île

 

La cérémonie a été suivie par le ministre de l’Education et de l’Université du gouvernement des Baléares, Marti Mars, du conseiller à l’urbanisme de Palma, José Hila et de Gautier Lekens, ministre conseiller de l’Ambassade de France à Madrid, pour qui "le lycée français de Palma de Majorque est très important pour l’ensemble de la communauté française de l’île". La journée a réuni 300 participants dont les autorités, des parents, des étudiants et des anciens étudiants. La chorale du Lycée français de Palma les a reçus avec un répertoire de chansons française.

 

En 2013, l'annonce de la fermeture de l'établissement était tombée

 

Samantha Cazebonne, ex proviseure de l'établissement et désormais députée des Français de la 5e circonscription, était présente lors de cet événement pour lequel elle a œuvré en tant que chef d'établissement. "La pose d’une première pierre est toujours un moment très émouvant d’autant plus quand on connaît l’histoire du Lycée de Palma et l’engagement dont a fait preuve toute la communauté scolaire durant de nombreuses années", estime-t-elle. Et de rappeler : "En 2014, après trois ans au Maroc, j’ai accepté de prendre la direction du Lycée français de Palma malgré l’annonce de sa fermeture en 2013. Il y avait là un véritable défi à relever et une communauté scolaire investie et prête à le faire. Ensemble nous avons redéfini de nouvelles stratégies, il a fallu faire preuve de détermination, d’engagements et d’investissement, mais après deux ans d’efforts qui nous ont permis d’inverser la tendance, le Conseil d’administration de la MLF a voté à l’unanimité la construction du nouvel établissement en juin 2016, en raison de la progression de près de 30% des effectifs".

 

L’engagement, l’obstination, la persévérance et l’exigence finissent toujours par payer

 

"Je crois qu’aujourd’hui nous devons tous, élèves, parents, personnels, tirer le plus bel enseignement qui soit, celui que l’engagement, l’obstination, la persévérance et l’exigence finissent toujours par payer. Nous devons tous croire en notre pouvoir d’influencer ou de changer les choses. C’est le message que j’ai souhaité transmettre samedi lors de la cérémonie", déclare la députée.

0 CommentairesRéagir
Sur le même sujet