Vendredi 19 avril 2019
Barcelone
Barcelone
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

LOUIS-ALBAN BATARD-DUPRE – "L'UFE Avenir lance un service de mentoring, pour guider les Français dans leur carrière professionnelle"

Par Lepetitjournal Barcelone | Publié le 08/10/2014 à 22:00 | Mis à jour le 10/10/2014 à 09:38

Nouveau président de l'UFE Avenir à Barcelone, Louis-Alban Batard-Dupré explique sa motivation à l'égard de l'association. Bénéficiaire de l'organisme du temps où il cherchait à construire sa carrière, il souhaite maintenant transmettre cette opportunité aux nouveaux expatriés, que ce soit d'un point de vue professionnel ou social.

(Photo DR)

Aidé par l'UFE (Union des Français de l'étranger) de Barcelone durant son parcours, Louis-Alban Batard-Dupré souhaite rendre la pareille en s'investissant dans l'UFE Avenir. Sans responsable depuis que son fondateur, Pierre-Olivier Bousquet, a pris à sa charge l'UFE Catalogne notamment, l'incubateur de l'association a donc retrouvé un capitaine à son bord, depuis juillet dernier. Avec une mission claire : l'aide à la recherche d'emploi et à la constitution de carrière, via le mentoring notamment. Création d'entreprise, changement de voie, rebondissement professionnel : les ambitions sont là. Au programme : beaucoup de bonne volonté, un zest d'entraide et une grosse dose de brassage social.

Directeur en Espagne dans une société de technologies connectées, Louis-Alban Batard-Dupré n'oublie pas quant à lui d'où il vient. Diplômé d'HEC, il était parti en Inde puis à Madrid pour son VIE (Volontariat International en entreprise). Grâce à l'UFE, il a bénéficié d'une "intégration exceptionnelle" selon ses termes. "Nous venons en aide aux personnes qui sont en recherche d'emploi, qui veulent construire leur carrière. Attention, ce ne sont pas forcément des jeunes, mais souvent des célibataires qui cherchent à s'installer dans la ville", précise Louis-Alban.

Un projet social toujours aussi large
"Quand j'ai été accueilli par l'UFE" se souvient le nouveau président, "j'avais des idées pour améliorer le concept. Par exemple, pour le projet de vie sociale, les rendez-vous n'étaient pas réguliers". A présent, c'est le cas : tous les mois, l'UFE Avenir organise des soirées dédiées aux Français de Catalogne. "C'est bien pour eux de se dire qu'ils peuvent se retrouver à des dates précises assez souvent. On a besoin d'être entre nous. Tous les expatriés français font partie de la même famille", analyse-t-il. Malgré tout, l'UFE Avenir avait reçu des critiques sur l'absence de rencontre entre Français et Catalans. Le groupe a remédié à cela, avec le "mariage franco-catalan", qui aura lieu début novembre, à Chez vous BCN, une supérette de produits issus de l'Hexagone. Les Français de Barcelone et les Catalans se réuniront autour d'un Gin Tonic et du fromage, pour un mélange des cultures.

Le but est donc de favoriser les liens sociaux entre les Français résidents au même endroit, d'assurer une forme d'accueil. Ainsi, le 18 octobre, l'UFE Avenir organisera un pot de bienvenue pour les nouveaux expatriés français de Barcelone. "Je suis tombé amoureux de Barcelone. Cette ville a une telle capacité d'attraction", s'émerveille Louis-Alban. "Il faut ajouter que la communauté française est très développée ici, cela facilite les choses, d'autant qu'on note une forte volonté d'entraide" remarque-t-il, "ça facilite notre tâche pour les demandeurs de travail".

UFE Avenir, une aubaine pour les futurs professionnels
Ne nous y trompons pas : la recherche d'emploi est la mission première d'UFE Avenir dans le contexte économique et social actuel. D'une part, le "service emploi" va se professionnaliser. "Beaucoup de Français d'ici demandent de l'aide" note le nouveau directeur, "mais 80 % des gens qui ont réussi à trouver un job ne sont pas passés par Internet mais bien par le bouche à oreille". Cela concerne évidemment les Français demandeurs d'emplois mais aussi les entreprises ayant besoin de francophones.

Le mentor et le mentoré
L'autre projet, c'est le mentoring. Il s'agit d'un programme liant un mentor et un mentoré. Le mentoré peut chercher du travail, vouloir se réorienter dans un autre secteur si son job actuel ne lui convient pas, ou avoir besoin de conseils professionnels pour gérer sa carrière (un entrepreneur qui projette de monter sa boîte par exemple). C'est là que le mentor intervient. "Ce sont des personnes expérimentées qui aideront les novices car elles connaissent beaucoup de monde dans la région", détaille Louis-Alban. Le mentor aide son protégé dans son évolution professionnelle et lui apporte des conseils sur le fonctionnement du système catalan. "Les conditions ne sont pas les mêmes qu'en France donc les novices ont besoin d'être au courant". L'UFE Avenir forme les binômes selon la situation du mentoré et les compétences du mentor. L'association mise sur son réseau pour trouver des mentors et ça semble fonctionner : "nous avons déjà une centaine de réponses !" se réjouit le président, "nous espérons créer une dynamique pour que ceux qui ont été aidés puissent apporter leur contribution à leur tour". Comme Louis-Alban.

Pour contacter Louis-Alban : avenir.barcelone@ufe-espagne.com

Pierre LEPINE (www.lepetitjournal.com - Espagne) Jeudi 9 octobre 2014
Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !
Suivez nous sur Facebook et sur Twitter

Téléchargez notre application pour téléphone mobile viaItunes ou via Google Play

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

VIE PRATIQUE

GUIDE VACANCES - Infos pratiques pour voyager en Espagne

Pour éviter les mauvaises surprises qui pourraient gâcher vos vacances, voici quelques informations pratiques importantes à connaitre lorsque l'on voyage sur les routes de la péninsule ibérique.

Sur le même sujet