Mardi 11 août 2020
Barcelone
Barcelone

Commémorations du 11 novembre... à Barcelone aussi

Par Francis Mateo | Publié le 09/11/2019 à 13:42 | Mis à jour le 09/11/2019 à 13:47
Photo : DR
anciens combattants barcelone

La cérémonie traditionnelle du cimetière de Montjuic des anciens combattants résidant en Espagne se perpétue depuis 1925. 


Comme chaque année, l'association des anciens combattants résidant en Espagne organise une cérémonie de commémoration ce 11 novembre 1918 à partir de midi, au Monuments aux Morts du cimetière de Montjuic. Le président de l'association Jean-Claude Pichot (également président du "Souvenir Français" à Barcelone) a orchestré ce rassemblement auquel participent également les élèves de l'école française Ferdinand de Lesseps, comme des lycées français de Barcelone et Bon Soleil de Gavà. 


Des Catalans sont venus lutter aux côtés des Français

Le déroulement de la cérémonie étant organisé dans la plus pure tradition des commémorations de ce même jour dans toutes les communes de France : levée des couleurs, Marseillaise, dépôt des couronnes et gerbes de fleurs, minute de silence et sonnerie aux morts, en présence du consul général Cyril Piquemal. Les associations de la Légion d'Honneur et des médaillés de l'Ordre National du mérite sont mises à l'honneur en cette année particulière qui marque le centenaire de la fin d'un conflit ayant causé la mort de 1,496 million de personnes en France. "Nous associons évidemment tous ceux qui veulent se joindre à cette commémoration, en rappelant que des Catalans sont venus lutter aux côtés des Français", précise Jean-Claude Pichot.


Souscription du Maréchal Joffre

La cérémonie du cimetière de Montjuic est une longue tradition qui remonte à 1925. Deux ans auparavant, la mairie de Barcelone avait offert un terrain aux associations de combattants regroupées en une seule organisation dès le 1er juillet 1918, par la volonté du consul général de France. La stèle du monument aux morts du cimetière de Montjuic sera financée par une souscription menée par le Maréchal Joffre, originaire de Rivesaltes ; elle fut réalisée par le sculpteur français Gustave Violet, et inaugurée le 1er juin 1925 en présence du roi d'Espagne Alphonse XIII et de l'ambassadeur de France. 


Durant le franquisme la Marseillaise était interdite

Depuis lors, la tradition ne s'est interrompue que pendant les années de la Seconde Guerre mondiale. Durant le franquisme, les anciens combattants Français pouvaient se réunir, mais sans ostentation (la Marseillaise était notamment interdite). Depuis l’avènement de la démocratie en Espagne, deux cérémonies sont organisées chaque année, le 11 novembre et le 8 mai. Le Monument aux Morts du cimetière de Montjuic appartient aujourd'hui à l'Association générale Française des anciens combattants résidant en Espagne.

francis mateo

Francis Mateo

Journaliste spécialisé en économie et tourisme, correspondant pour lepetitjournal.com en Catalogne, Francis Mateo est également directeur des éditions Barnanews.com (Barcelone).
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Barcelone

Madrid Appercu
CULTURE

CLICHES – Six habitudes françaises qui agacent les Espagnols

Après avoir traité de certaines coutumes espagnoles qui peuvent parfois être agaçantes pour les Français, et puisqu'aucun peuple n'est parfait, voici le même sujet tourné à l'envers

Expat Mag

Chennai Appercu
SOCIÉTÉ

Être « maid » en Inde

En Inde, il est chose courante de voir travailler dans les foyers aisés ou étrangers des employés de maison, « maid » en anglais ou « bai » en Hindi. Un métier intense de millions de personnes...

Sur le même sujet