Vendredi 25 septembre 2020
Barcelone
Barcelone

ASSOCIATION DES PROFESSEURS DE FRANÇAIS DE CATALOGNE - 30 ans !

Par Lepetitjournal Barcelone | Publié le 09/10/2013 à 22:00 | Mis à jour le 10/10/2013 à 02:32

L'association des professeurs de français de Catalogne (APFC) fête ses 30 ans d'existence. Trois décennies au cours desquelles l'entité a servi de relai aux autorités culturelles francophones de la capitale catalane. Autant d'années dédiées à faire du lien entre enseignants, trop souvent isolés. Un concert ouvert à tous est organisé demain, à l'Institut français de Barcelone. Trois questions à Guilhem Naro, co-président de l'association.

Lepetitjournal.com : Pouvez-vous nous présenter l'association ?
Guilhem Naro : l'association regroupe des professeurs de langue française du primaire, du secondaire, du supérieur et des EOI (Escuelas Oficiales de Idiomas). Elle a donc été fondée il y a 30 ans et sa fonction est de servir de pont entre les professeurs -trop souvent seuls dans leur établissement, qui doivent souvent assurer une partie de leur enseignement en français et une autre dans une autre matière- et l'administration catalane ou espagnole. Nous sommes également un relai entre les autorités culturelles francophones à Barcelone. Je pense à madame Goloboff, attachée culturelle, à monsieur Rascouet, Directeur de l'IFB, à monsieur le Consul ; mais aussi à madame Ricard, représentante du Québec à Barcelone et aux différents consulats de la francophonie.

Nous sommes hébergés dans les locaux de l'Institut français de Barcelone et regroupons près de 150 personnes. Nous faisons un travail d'équipe, avec deux présidents (Anna Rotllan et moi même) et un vice-président, Joaquim Griell, et un bureau regroupant des personnes qui se chargent d'animations ou de thèmes moins festifs, mais tout aussi importants.

Par exemple ?
Nous sommes aussi en relation étroite avec l'Associació de professors d'alemany de Catalunya avec qui nous partageons beaucoup de préoccupations sur le futur du plurilinguisme en Catalogne. Le résultat le plus significatif de ces derniers temps est d'avoir pu faire en sorte que les langues étrangères (seconde langue) prises comme matières optatives ne soient pas éliminées, même si le nombre d'élèves inscrits est inférieur à un nombre d'élèves considéré comme trop faible. Nous sommes aussi associés aux avancées du Batxibac en Catalogne et à d'autres initiatives émanant des autorités françaises en faveur de la reconnaissance de la langue française. Nous participons en outre à des réflexions sur l'enseignement des langues étrangères comme les "jornades pedagògiques".

Parallèlement, nous organisons des activités destinées aux élèves du primaire, du secondaire et des EOIs, comme un concours de radio, une journée théâtre ou un concours de traduction (à partir du français ou de l'allemand). Pour un public plus large, nous sommes à l'initiative d'un concert de chanson française à Manresa dans le cadre des fêtes de la francophonie (cette année sera consacrée à Georges Moustaki). L'an dernier, le concert était assuré par Paloma Berganza.

Parlez-nous du concert des 30 ans, "Le Jardin Extraordinaire", à l'IFB.
Le concert est assuré par Miquel Pujadó, spécaliste de la chanson française et plus particulièrement de Brassens. Ce concert est gratuit, ouvert à tous -membres de l'association ou pas. Il sera présidé par monsieur le Consul et un représentant de la Generalitat de Catalunya, Joan Gumbert i Ribot, du département éducatif. Le concert débutera à 19h et aura lieu dans la salle de spectacles de l'Institut français. Après le concert, les membres de l'association qui le désirent et les invités se retrouveront à 21h pour une réception plus intime.

Propos recueillis par Vincent GARNIER (www.lepetitjournal.com - Espagne) Jeudi 10 octobre 2013

Plus d'informartions : http://www.apfcatalogne.tk/

1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

LASALA mar 12/03/2019 - 07:11

Bonjour, Je suis sensible à l'enseignement du français en Catalogne et lis donc votre article avec intérêt. Je me permets de souligner l'importance de l'orthographe notamment dans le mot "relais" qui prend un S même au singulier. Par ailleurs, on ne parle pas de langue "optative" mais de langue "optionnelle" ! La langue française est exigeante et en tant qu'ambassadeurs de la culture française, nous nous devons d'être irréprochables. Cette excellence légitime le travail accomplit par les associations de défense de la langue française. Merci d'y veiller. Bien à vous !!!

Répondre

Actualités

Madrid Appercu
SE DÉPLACER

A partir du 25/09, il n’y a plus de restrictions de voyage dans l’UE

A partir du vendredi 25 septembre, les choses sont donc plus claires et il n’y aura plus de restriction. Aucun pays européen ne pourra interdire les voyages à un pays où à une région de l'Union europé

Communauté

LYCÉES FRANÇAIS DU MONDE

Jean Bastianelli, nouveau proviseur du Lycée français de Barcelone

Normalien et agrégé d'allemand, Jean Bastianelli a quitté son poste de proviseur du lycée Louis-le-Grand pour assumer la charge identique à partir de cette année au Lycée Français de Barcelone.

Vivre à Barcelone

VIE PRATIQUE

Le permis de conduire français à Barcelone

Tout citoyen de l’Union européenne circulant et résidant en Espagne depuis au moins deux ans doit renouveler son permis de conduire s’il est titulaire d’un permis français à durée indéterminée.

Sur le même sujet