Vendredi 18 octobre 2019
Barcelone
Barcelone
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

TOURISME – La situation actuelle du secteur hôtelier à Barcelone

Par Lepetitjournal Barcelone | Publié le 30/07/2017 à 22:00 | Mis à jour le 31/07/2017 à 10:37

Avec près de quatre cent établissements hôteliers répartis sur l'ensemble de son territoire (415 actuellement), la ville de Barcelone dispose d'une belle offre dans ce secteur. Le tourisme comme fer de lance de l'économie de la capitale catalane, avec plus de neuf millions de touristes accueillis dans le courant de l'année dernière (2016), marque une évolution sur les structures hôtelières.

(photo domaine public)

Même si des offres concurrentes telles que les appartements touristiques sévissent, les hôtels sont les premiers bénéficiaires de cet afflux touristique. En 2016, près de 81,7% des chambres d'hôtels ont été occupées dans la ville. Ce chiffre explose notamment durant la saison estivale atteignant des pics à presque 89% d'occupation sur l'ensemble du territoire. L'offre hôtelière se porte donc plutôt bien à Barcelone, même si les mesures de régulation prises par la mairie et la lutte inégale face aux nouvelles formes de logements non-déclarés viennent ternir ce panorama.

La mairie régule l'activité hôtelière
Face aux fortes affluences touristiques que connaît la ville de Barcelone, les autorités locales ne chôment pas et tiennent à réguler ce phénomène afin que la situation n'empire pas sur son territoire. Pour cela, l'une des (nombreuses) mesures prises par la mairie barcelonaise concernant ce thème a été l'application du Plan Spécial Urbanistique des Logements Touristiques (PEUAT), en janvier dernier. La mise en place de ce plan a pour principal objectif la décroissance touristique dans le centre de la ville, chose inédite en Europe. Afin de limiter l'affluence touristique dans le centre, l'ouverture d'hôtels dans cette zone est strictement interdite, même si des établissements déjà existants venaient à fermer. Les autorisations de constructions et d'ouvertures d'hôtels sont désormais attribuées au compte-goutte et redirigées vers la périphérie de la ville. Il s'avère que cette décision prise par la maire Ada Colau fait augmenter la valeur des hôtels de 21% sur le marché immobilier. Cette inflation est due à la forte demande d'investissement dans l'hôtellerie que connaît la ville, où 80% du capital investi entre janvier et juin dernier (325 millions d'euros alors que sur toute l'année 2016 il n'était que de 323 millions d'euros) est étranger. Les prix des chambres sont en augmentation avec une hausse du nombre d'établissements de luxe dans la capitale catalane. La demande étant de plus en plus importante, trouver une chambre d''hôtel peut devenir un enfer, mais Barcelone ne devrait pas ouvrir de nouvel établissement hôtelier avant 2019.

Le combat face aux appartements touristiques
Pendant que le plan de régulation de l'activité hôtelière est en vigueur, un phénomène vient gagner des parts de marchés sur le secteur du logement temporaire. En effet, des milliers d'appartements touristiques loués de façon illégale continuent d'envahir la ville et viennent s'opposer au modèle de vacances traditionnel auquel peut s'apparenter le séjour en hôtel. Afin de combattre cette expansion des logements illégaux, le secteur de l'hôtellerie tient un allier de taille qui n'est autre que la mairie de Barcelone qui a fait de ce combat une priorité. L'institution vient ainsi de négocier le retrait de plus de 1.000 appartements jugés comme illégaux de la plus importante plateforme de location qu'est Airbnb. Le site s'est engagé à éliminer ces derniers sous un mois, pendant celui d'août. Mais même si cette nouvelle offre touristique ne cesse de prendre de l'ampleur et doit être régulée, l'impact sur les réservations dans les hôtels n'est pas si important que ce que l'on pourrait s'imaginer. Ces derniers enregistrent des taux d'occupation qui n'ont jamais été aussi hauts et qui continuent d'augmenter, notamment grâce à l'expansion des établissements haut de gamme et de luxe dans la capitale catalane. 

Kévin TOMAS (www.lepetitjournal.com - Espagne) Lundi 31 juillet 2017
Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !
Suivez nous sur Facebook et sur Twitter
Téléchargez notre application pour téléphone mobile via Itunes ou via Google Play

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

ALERTE INFO

Grève générale ce 18 octobre en Catalogne

Les deux grandes organisations inter-syndicales catalanes, SCS et IAC, ont convoqué une grève générale en Catalogne ce 18 octobre 2019, pour protester contre la sentence du Tribunal Suprême.

Communauté

Madrid Appercu
INTERVIEW

Marc Cerdan : "Le français a le vent en poupe"

Le Secrétaire Général de la Fondation Alliance Française, en visite à Madrid, a souligné l’augmentation de l’enseignement et de la certification de la langue de Molière en Espagne

Sur le même sujet