Jeudi 23 mai 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Un festival du film à Bangkok pour célébrer la libération de la femme

Par Régis LEVY | Publié le 27/02/2019 à 00:00 | Mis à jour le 27/02/2019 à 00:57
FEm-Film-Festival-745

A l’occasion de la Journée internationale de la femme en mars, le Bangkok Screening Room (BKKSR), cinéma alternatif de la capitale thaïlandaise, organise du 5 au 10 mars le Fem Film Festival.

Festival de cinéma destiné à promouvoir le combat des femmes pour l'égalité et célébrer la féminité à travers le monde, le Fem Film Festival propose sur six jours 10 films explorant les combats des femmes en politique, dans le monde professionnel ou dans la sphère privée.

La fondatrice et directrice des opérations de Bangkok Screening Room, Sarinya (Mew) Manamuti, espère que "le Fem Film Festival aura une influence significative dans la sensibilisation aux questions de l'égalité des genres à travers le cinéma. Nous croyons au pouvoir de la narration pour partager des expériences, améliorer nos perspectives et transformer des vies", a-t-elle confié au journal BK Magazine.

Tous les films seront proposés en version originale et sous-titrés en Thaïlandais ou en Anglais.

Festival film Femme Bangkok
Thelma et Louise, de Ridley Scott, relate le périple de deux femmes bien décidées à bousculer leur vie monotone

Thelma et Louise, de Ridley Scott, sera assurément l'un des temps forts du festival. Ce road movie culte interprété par les sublimes Geena Davis et Susan Sarandon est devenu une icône du cinéma féministe. Diversement salué par la critique à sa sortie, le film a permis à l'auteure Callie Khouri de recevoir l'oscar du meilleur scénario en 1991.

Le film thaïlandais, Muen and Rid (Amdaeng Muen kab nai Rid), sorti en 1994 par le réalisateur Cherd Songsri, raconte le combat d'une femme pour avoir le droit de choisir son mari sous le règne du roi Rama II. Il s’agit d’un des rares films thaïlandais centrés sur la condition de la femme, comme le souligne le journal Khaosod.

Réalisé par un trio de Suédoises, Silvana traverse les questions de l’identité culturelle, du racisme et de l’homophobie dans un pays à l’image policée. 

Festival film femme thailande
Sorti en 1994, Amdaeng Muen kab nai Rid est l'un des rares films thaïlandais dédié à la cause féminine

Le film zambien I Am Not a Witch de Rungano Nyoni (2017) aborde le délicat sujet de l'ostracisme qui frappe des femmes africaines accusées de sorcellerie. Condamnée par les habitants de son village, la petite Shula, agée de 9 ans, se trouve confrontée à un choix cornélien : vivre prisonnière dans un camp de sorcières ou devoir se transformer en chèvre pour rester libre...

Les documentaires, Half the Picture, enquête sur la discrimination à l’encontre des réalisatrices talentueuses à Hollywood, et Soufra qui témoigne de la lutte de Mariam Shaar pour améliorer ses conditions de vie dans un camp de réfugiés libanais, viendront également enrichir une programmation dont la liste complète figure sur le site du festival

L'écrivaine et critique sociale Lakkana Panvichai (alias Kam Paka), participera à un débat en compagnie d'autres invités le 9 mars.

Nous vous recommandons

1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

JPSIAM mer 20/02/2019 - 02:14

Comment peut-on célébrer la libération de la femme en Thaïlande quand, de part la religion d'état, elles sont considérées inférieures aux hommes et que le chef du gouvernement dit que les femmes doivent rester à la maison pour élever les enfants et prendre soin des hommes. Il reste encore un grand pas à franchir dans ce royaume.

Répondre