TEST: 2238

TRANSPORT – De Sathorn à Thonburi, le BRT va faire la nique au trafic

Par Pierre QUEFFELEC | Publié le 20/05/2008 à 02:00 | Mis à jour le 25/07/2019 à 09:17
Photo : Des brochures ont été distribuées dans les secteurs de Sathorn, Yannawa et Thonburi pour présenter le projet de ligne BRT
Scan2

La mototaxi reste aujourd'hui le seul moyen de se faufiler dans les embouteillages de Bangkok. A ses risques et périls. A partir de novembre, les habitants du sud-ouest de la capitale pourront se jeter dans le BRT, un nouveau transport en commun qui devrait faire oublier la hantise des heures de pointe

D'ici la fin de l'année, les habitants des secteurs de Yannawa-Sathorn et Thonburi, bénéficieront d'un transport en commun tout nouveau à Bangkok : le Bus Rapid Transit (BRT). Déjà exploité dans des métropoles comme Jakarta, Séoul ou encore Pekin, le BRT est un système de bus prioritaire qui fonctionne sur le même principe que le trolleybus à la différence qu'il avance au gaz naturel.
Ce qui le différencie des bus réguliers, est qu'il jouit d'une place privilégiée dans le flot de la circulation : il roule sur une ligne exclusive et dispose de stations spécialement aménagées pour charger et déposer ses passagers.

Idéal pour faire ses courses à Rama 3 entre 4 et 5

La Bangkok Metropolitan Administration (BMA) envisage d'ores et déjà d'ouvrir 5 lignes de BRT (voir notre encadré). La première sera la ligne Chong Nonsri-Ratchapruek, qui aura pour fonction principale d'assurer la correspondance de la ligne de BTS skytrain Silom, laquelle traversera le fleuve Chao Phraya d'ici le mois d'avril 2009. Prévue en août, la mise en service du BRT a été repoussée au mois de novembre prochain, nous informait la semaine dernière le Docteur Panich Vikitsreth, adjoint d'Apirak Kosayothin.

Le parcours de ce premier BRT s'étire sur 15,9 kilomètres entre la station de BTS de Chong Nonsri et l'autre rive du Chao Phraya. Depuis Chong Nonsri, le bus descendra l'avenue Narathiwat puis bifurquera ensuite sur Rama III et ira traverser le fleuve Chao Phraya sur le pont Rama III pour finalement terminer sa course à l'intersection des avenues Ratchadaphisek et Ratchapruek. Là, se trouve actuellement le chantier de la station de BTS skytrain Ratchadaphisek, qui devrait être mise en service fin 2009. Il faudra en moyenne 30 à 40 minutes au BRT pour rallier un bout à l'autre de son parcours qui comptera 12 stations, selon Panich Vikitsreth. Le "Monsieur BRT"de la BMA précise qu'une rame partira toutes les 7 minutes et que deux bus seront accrochés l'un à l'autre durant les heures de pointe afin de doubler la capacité de transport qui est de 80 personnes par voiture.

Un mode transport chic, sûr et sain

"Le BRT est un transport peu polluant, sûr et très confortable, assure Panich Vikitsreth, l'accès et le débarquement du bus se fait par un quai situé exactement au même niveau que le plancher du véhicule : il n'y a pas de marche à descendre ou à monter. Cela facilite aussi l'usage pour les personnes en fauteuil roulant". Et les usagers pourront utiliser un abonnement unique pour utiliser le BRT et le BTS, même si les tickets unitaires seront différents.

Les autorités de la ville tablent sur une fréquentation quotidienne de 20.000 à 50.000 passagers et espèrent qu'avec le prix du ticket variant entre 12 et 18 bahts selon les zones, le BRT sera capable d'équilibrer ses comptes, et même de dégager quelques bénéfices. 

Pierre QUEFFELEC mardi 20 mai 2008

En savoir plus :
Site Internet de la BMA

Réduire le fossé entre les transports high tech et les vieilles guimbardes.-
L'équipe du gouverneur de Bangkok, Apirak Kosayodhin, avait décidé d'adopter ce mode de transport dès son arrivé aux affaires de la capitale en 2004, succédant à un certain Samak Sundaravej. "Bangkok propose les extrêmes en matière de transport, explique Panich Vikitsreth, nous avons un skytrain ultramoderne et coûteux, et des bus vétustes, dangereux et polluants. Nous voulons réduire ce fossé et, pour cela, le BRT nous paraît une très bonne solution". Si cette première ligne atteint les objectifs attendus, les autorités de Bangkok envisagent d'ouvrir au nord de la ville une nouvelle ligne de 13,5 kilomètres qui ralliera le terminus du BTS Mo Chit à l'avenue Chaeng Wattana. Trois autres projets, pour lesquels aucun budget n'a pour l'heure été débloqué, pourraient alors suivre, parmi lesquels une ligne entre les deux aéroports comprenant deux voies, une autre entre Minburi et Bang Na, et enfin, une dernière entre Suvarnabhumi et Bang Na. (www.lepetitjournal.com) mardi 20 mai 2008

La ligne de BRT Chong Nonsri-Ratchapruek sert de correspondance pour la ligne de BTS Silom et comprend douze stations (Photo courtoisie BMA)

Les douzes Stations du parcours
1. Chong Nonsri
2. Songkro Building
3. Technic Krung Thep School
4. Chan Road
5. Rama 3
6. Wat Dan
7. Wat Pariwat
8. Wat Dok Mai
9. Rama 9 Bridge
10. Charoen Rad
11. Rama 3 Bridge
12. Rachada-Rachapruek

Pierre-Queffelec-vignette-2018

Pierre QUEFFELEC

Originaire du sud de la France, il fait ses premières armes dans le journalisme avec la Nouvelle République des Pyrénées en 1996. Arrivé en Thaïlande en 2004, il est en charge des opérations du bureau de Bangkok depuis janvier 2006.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale