TEST: 2238

TOURISME – Des reportages anglais dévoilent les risques des vacances en Thaïlande

Par Lepetitjournal Bangkok | Publié le 21/09/2009 à 01:00 | Mis à jour le 17/12/2018 à 13:37

Une série de reportages diffusés par la chaîne anglaise TV Bravo intitulée "Big trouble in tourist thailand"et présentant les risques encourus par les touristes britanniques en Thaïlande, suscite l'émoi parmi les Thaïlandais. Les documentaires montrent des vacanciers anglais fréquentant les hauts lieux du tourisme de masse se trouver en mauvaise posture face à des arnaques ou tout simplement leurs propres erreurs. On peut par exemple voir un soldat anglais embringué dans la classique arnaque au jet-ski abîmé à Phuket, une jeune anglaise placée en détention par la police à l'insu de son petit ami pour possession de marijuana à Koh Phangan, ou encore un touriste saoul à Pattaya qui réalise un peu tard que les dames des lieux de divertissement nocturne ont beau être accueillantes, leur manquer de respect ne reste pas impuni. Si l'émission dépeint cette partie de la Thaïlande stigmatisée par un tourisme de débauche avec tout ce que cela peut nourrir comme criminalité, elle informe les touristes des risques auxquels ils s'exposent puissent-ils venir de locaux mal intentionnés ou de leurs propres mauvaises actions. Ils mettent aussi en évidence la particularité et l'intérêt des volontaires étrangers de la fameuse Tourist Police. Dans la presse et les forums thaïs, la polémique enfle sur ces documentaires considérés par beaucoup comme de la propagande anti-Thaïlande. Il n'empêche que la Thaïlande serait la destination touristique la plus mortelle pour les Anglais, selon les chiffres du Foreign and Commonwealth Office (FCO). L'année dernière, 269 britanniques seraient décédés au pays du sourire et 324 auraient été hospitalisés, principalement des suites d'accident de moto. 1 million de Britanniques viennent chaque année.
(http://www.lepetitjournal.com/bangkok.html) lundi 21 septembre 2009

Voir l'émission "Big trouble in tourist thailand"sur You Tube

 

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale