THAILANDE - Le Premier ministre jette l'éponge

Par Pierre QUEFFELEC | Publié le 06/04/2006 à 00:00 | Mis à jour le 17/11/2018 à 06:01
Photo : Pierre QUEFFELEC - Un style particulier, qui n'a pas plu àtout le monde...
Thaksin Shinawatra

Après s'être débattu pendant des semaines pour maintenir son poste malgré la pression de la rue, le Premier ministre thaïlandais, Thaksin Shinawatra, a présentés a démission mardi. Son remplaçant par intérim est le numéro deux du gouvernement

Après deux mois de manifestations intenses demandant sa démission, le Premier ministre thailandais Thaksin Shinawatra a finalement annoncé mardi, la gorge serrée, qu'il renonçait à son poste. Quelques heures après s'être entrenu avec le roi de Thaïlande, Bhumibol Adulyadej, Thaksin a fait savoir qu'il souhaitait se retirer momentanément de la vie politique. "A condition que les manifestants cessent leur mouvement et que les partis politiques participent aux prochaines élections", a-t-il précisé. Il s'est toutefois excusé auprès de ses 16 millions de partisans.

La veille encore, pourtant, il revendiquait à la télévision sa légitimitéàgouverner le pays, clamant avec arrogance que son parti avait justement recueilli 57% des suffrages. Il avait d'ailleurs àcette occasion proposéde convoquer une commission de réconciliation neutre pour juger de son sort politique. Mais ses opposants ayant fait savoir mardi qu'ils refusaient tout compromis, la crise promettait de s'aggraver.

Rencontre avec le roi

Le style de Thaksin, qui aimait àdéclarer "un pays se dirige comme une entreprise", représentait pour beaucoup de Thaïlandais un changement trop radical après les systèmes précédents, beaucoup plus technocratiques. Ce contraste marquélui avait valu de nombreuses inimitiés.

La solution, provisoire, qui a été choisie pour gérer son départ, est la nomination du numéro deux du gouvernement, Chidchai Vanansathidya, au poste de Premier ministre par intérim. C'est le roi qui devra se charger prochainement de désigner un remplaçant plus définitif. 

P.Q. (LPJ) 6 avril 2006

Pierre Queffelec-square

Pierre QUEFFELEC

Pierre Queffélec a fait ses premières armes dans le journalisme à la Nouvelle République des Pyrénées en 1996. Arrivé en Thaïlande en 2004, il a rejoint lepetitjournal.com l’année suivante avant de prendre la direction du bureau de Bangkok en janvier 2006
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale