TEST: 2238

Les Thaïlandais prêts à battre des records aux JO

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 08/08/2008 à 02:00 | Mis à jour le 06/03/2019 à 05:38
Jeux Olympiques 2008

45 athlètes Thaïlandais représenteront le Royaume lors des 29e Jeux Olympiques qui commencent aujourd'hui à Pékin. Après la consécration à Athènes en 2004, la délégation thaïlandaise compte bien encore monter d'un cran

La Thaïlande a le vent en poupe pour les JO ! Après avoir commencé à se distinguer dans les années 90, les athlètes du pays du sourire ont remporté huit médailles en 2004 lors de la dernière édition à Athènes, dont trois en or. Et cette année à Pékin, les Thaïlandais espèrent bien battre un nouveau record en misant sur ses deux points forts : l'haltérophilie et la boxe. "Les athlètes pourraient gagner deux médailles d'or à Pékin, probablement dans la discipline de la boxe et j'espère beaucoup qu'une athlète de la catégorie 53 kilos en haltérophile féminine remportera un titre", confiait en début de mois à l'agence de presse chinoise Xinhua, le chef de la délégation olympique thaïlandaise Thana Chaiprasit.

L'haltérophilie et la boxe : véritables chances de médailles

L'haltérophilie féminine est certainement l'une des meilleures chances de médaille pour la Thaïlande lors de ces Jeux Olympiques de Pékin. Prapawadee Jaroenrattanatarakoon, jeune championne de 24 ans est certainement la mieux placée pour gagner un titre et ainsi succéder à Udomporn Polsak qui avait ramené l'or d'Athènes. Ses dernières bonnes performances semblent en tout cas la conforter dans sa position de favorite.

Les boxeurs thaïlandais constituent également d'importants espoirs pour le pays. D'autant que l'équipe thaïlandaise de boxe gagne au minimum une médaille d'or à chaque JO depuis Atlanta en 1996. Le président de l'Association du boxe amateur de Thaïlande, le général Taweep Jantararoj, expliquait dans le Bangkok Post le mois dernier : "Mes boxeurs sont bien préparés et je me sens détendu. Les Cubains sont nos plus gros adversaires, mais je pense qu'ils sont moins fort qu'à Athènes". Huit boxeurs représenteront la Thaïlande à Pékin notamment Worapoj Petchkoom, médaillé d'argent chez les Coqs (moins de 54 kg), et Manus Boonjumnong, médaillé d'or à Athènes dans la catégorie Super léger (moins de 64 kg). Ce dernier avait d'ailleurs battu en 8e de finale le Français Willy Blain, alors champion du monde en titre.

Outre ces deux disciplines clés que sont la boxe et l'haltérophilie, les Thaïlandais seront également présents en athlètisme, badminton, taekwondo, tir, escrime, planche à voile, natation, ping-pong et cyclisme.
Aurélien BARBIN. (www.lepetitjournal.com/bangkok.html) vendredi 8 août 2008

En savoir plus :
Notre rubrique spéciale : L'actu des JO
Le calendrier des épreuves
Le site officiel des JO de Pékin

- Un peu d'histoire.-
L'histoire de l'aventure olympique thaïlandaise commence en 1952 aux Jeux d'Helsinki : première participation cependant vierge de toute distinction. La Thaïlande participera ensuite à l'ensemble des Jeux sauf ceux de Moscou en 1980 qu'elle boycotte suivant la ligne des Etats-Unis. La première médaille thaïlandaise (bronze) arrive à Montréal en 1976, remportée par le boxeur Payao Poontarat. La boxe deviendra dès lors la discipline où la Thaïlande se distinguera le plus. Le poids Plume thaïlandais Somluck Kamsing décrochera d'ailleurs la première médaille d'or de l'histoire du Royaume en 1996 à Atlanta. A partir de là, la Thaïlande ne fera que progresser grâce notamment aux performances d'haltérophiles comme Khassaraporn Suta qui remporte une médaille de bronze en 2000 à Sydney. Les JO d'Athènes en 2004 sont la consécration : 8 médailles dont la moitié en haltérophilie. (LPJ - 08/08/08)

- Où voir les JO à Bangkok ? -
Les amateurs de sport en Thaïlande apprécieront le faible décalage horaire avec Pékin (-1h) pour suivre les Jeux Olympiques de Pékin, contrairement aux trois derniers grands rendez-vous sportifs (coupes du monde de football et de rugby, et Euro 2008). A Bangkok, les Français pourront se retrouver comme à chaque grand événement sportif au Lys sur Narathiwat soi 7. Philippe, le maître des lieux, déploiera encore comme d'habitude l'écran géant et proposera des casse-croûte de circonstance. Autre lieu à Bangkok pour suivre les exploits des 204 délégations qui participent aux 32 disciplines proposées cette année, le Gulliver. Réputée pour son éclectisme sportif, la taverne permet de suivre, sur plusieurs écrans, une dizaine de sports en simultanés. Il y a aussi Le Dubliner sur Sukhumvit, le Molly Malone sur Convent road, ou O'reilly's sur Silom road. (LPJ - 08/08/08)

Le Lys
104 Narathiwat Road Soi 7 - Thung Mahamek Sathorn - Bangkok 10120
Tel: 02 287 1898-9 / 02 675 4474-5
info@lelys.info 
www.lelys.info

The Dubliner
440 Sukhumvit Road - Washington Square, Soi 22
Tel: 02 204 1841-2
www.dublinerbangkok.com

O'reilly's
62 Silom Road
Bangrak, Bangkok 10500
Tel: 02 632 7515
Fax: 02 235 1572

Gulliver
Les trois adresses sont disponibles sur le site.
Tel: 02 655 5340-2
www.gulliverbangkok.com/

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale