Dimanche 23 septembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Le géoparc de Satun certifié par l’UNESCO, une première en Thaïlande 

Par Camille THOMASO et Sophie GOUSSET | Publié le 16/05/2018 à 01:36 | Mis à jour le 17/05/2018 à 10:19
Photo : Pierre QUEFFELEC - L'ile de Koh Khai reconnaissable par son arche rocheuse fait partie du Géoparc de Satun
Koh-Kai-PQ-740

Le Conseil exécutif de l’UNESCO, basé à Paris, a approuvé la désignation, pour la première fois, un géoparc thaïlandais, au sigle de "Géoparc mondial", parmi une sélection de 12 autres nouveaux sites dans le monde, le 19 avril dernier. 

Une grande partie de la province de Satun, située dans l’extrême sud de la Thaïlande, limitrophe à la Malaisie, a reçu le prestigieux label onusien  “Géoparc mondial”, attestant de la richesse naturelle et l’importance géologique du site. Le label certifie également que les principes de protection géologique, éducation et développement durable sont respectés dans la région.

Ainsi, au sein du vaste géoparc de Satun, sont désormais certifiées les quatre zones suivantes: Thungwa, La-ngu, Manang, et une partie de Mueang Satun, le tout comprenant deux parc naturel et un sanctuaire animalier. 

L’UNESCO, sur son site, reconnaît le géoparc de Satun comme “un endroit paisible avec une beauté naturelle renommée”. L’organisation mondiale souligne également le caractère unique du site géologique. Une abondance d’espèces de fossiles a été découverte dans la région et constituerait l’héritage le plus ancien d’Asie du Sud-Est.  

Par ailleurs, avec quelque 113.000 habitants, la province de Satun est une nature préservée dans laquelle vivent en harmonie des communautés musulmanes, bouddhistes et chrétiennes. En certifiant le parc de Satun, l’UNESCO tient pareillement à préserver l’authenticité du lieu et l’héritage culturel des populations locales. 
 
Satun, réputée pour ses formations rocheuses et son parc naturel exceptionnel, est une province riche en fossiles, karst, grottes maritimes et lagons époustouflants. Sa nomination en tant que “Géoparc mondial” ravit les autorités touristiques thaïlandaises, qui affirment vouloir œuvrer pour soutenir un tourisme durable dans la région.

Il existe aujourd'hui 140 géoparcs mondiaux UNESCO dans 38 pays. L’UNESCO estime que ce label, adopté le 17 novembre 2015 par les 195 États membres, "montre l’importance accordée par les gouvernements à la gestion holistique de sites et de paysages géologiques exceptionnels".

0 Commentaire (s)Réagir