Le festival international de danse et musique de Bangkok démarre le 13

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 09/09/2013 à 22:00 | Mis à jour le 29/12/2018 à 13:02
Festival-Danse-Music-250-2

Bangkok accueillera du 13 septembre au 14 octobre la 15ème édition du Festival international de danse et musique. Cet événement hétéroclite, qui s’est imposé au fil des ans comme une pièce maitresse du calendrier culturel de la capitale, propose pêle-mêle toutes sortes de spectacles variés avec de talentueux artistes venus du monde entier. Du ballet sur glace à l’opéra en passant par le jazz ou encore la Jacksonmania, chacun y trouve son compte

Ne cherchez pas de fil rouge ni de thématique particulière au festival International de danse et musique, il n’y en a pas. Cet événement, dont ce sera cette année la 15e édition, propose tous les ans un programme pour le moins éclectique qui traverse sans gène et d’une traite des genres, styles et époques très variés. Cela n’empêche toutefois pas d’y trouver des spectacles intéressants et de qualité.
Sur le programme, on pourra donc voir la chaleur passionnelle des danses latinos venir titiller la rythmique rigoureuse des ballets russes, les notes cristallines des orchestres symphoniques flirter avec le swing des jazzmen américains, lequel résonnera encore lorsque les ténors et sopranos des opéras de l’Europe précieuse monteront sur scène pour donner de la voix. S’il fallait donc vraiment définir une ligne à ce festival, ce serait sans nul doute l’éclectisme !

Des chorégraphies mêlant traditions et modernité

Cette année, le festival s’ouvrira sur une interprétation originale du ballet-féérie de Tchaïkovsky Casse-Noisette, par la troupe The Imperial Ice Stars. C’est donc sur la glace que cette formation composée de champions de patinage artistique, revisitera le célèbre conte (les 13, 14 et 15 septembre).
De manière un peu plus traditionnelle, mais non moins moderne et colorée, l’école de New Delhi, Shri Ram Bharataya Kala Kalendra, abordera la fameuse épopée du Ramayana à travers l’histoire du prince Rama jusqu’à son mariage avec Sita (23 septembre).
Les influences latines ne seront pas en reste, et s’exprimeront d’abord avec de la danse contemporaine et le savant mélange de folklore et de modernité proposé par la compagnie portugaise Quorum Ballet (25 septembre). Le chorégraphe argentin Inaki Urlezaga et ses danseurs nous inviteront quant à eux à redécouvrir la sensualité du tango à travers la célèbre tragédie Carmen (28 septembre), tandis que les Brésiliens Groupo Corpo nous entraineront dans leurs chorégraphies brutes, le 6 octobre.
Les puristes de la danse classique trouveront quant à eux leur bonheur avec deux représentations du ballet allemand Karlsruhe Ballet, les 9 et 11 octobre.
La danse ouvrira le festival, la danse le clôturera, avec la légendaire tragédie Roméo et Juliette le 14 octobre par le Geneva Ballet.

Un melting pot musical

Pour les amoureux de musique, le festival propose également de nombreux concerts, de la musique classique, au jazz, en passant par le rock.
Du 17 au 19 septembre, la troupe russe Helikon Opera effectuera un tour d’horizon de ses talents avec trois spectacles : Les Contes d’Hoffmann, Symphony Orchestra et Il Barbiere Di Seviglia.
The TEN Tenors australiens, vainqueurs de 4 disques de plate et de 2 disques d’or, feront résonner leurs voix le 22 septembre, pour un concert mêlant rock et sonorités classiques.
L’Orchestra Teatro Regio di Parma accompagnera le 27 septembre deux des plus belles voix de l’opéra, Bruno Ribeiro et Annamaria Dell’Oste, pour un voyage fantastique au travers des plus grands titres de Verdi.
Les fans de jazz quant à eux pourront savourer les notes du pianiste Chick Corea le 22 septembre, accompagné du groupe The Vigil, du guitariste Mike Stern, le 4 octobre, et du collège Dutch Swing College Band le 26 septembre pour une démonstration de jazz typiquement hollandaise.
Enfin, le festival rendra hommage à Michael Jackson avec un concert de reprises de ses plus grands tubes, de Thriller à Ghost, accompagné de danseurs.

CG (http://www.lepetitjournal.com/bangkok) vendredi 6 septembre 2013

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale