TEST: 2238

La concubine déchue du roi de Thaïlande réapparaît et regagne son rang

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 03/09/2020 à 00:00 | Mis à jour le 03/09/2020 à 03:32
Photo : Reuters
Sineenat-Concubine-Thailande

Le roi de Thaïlande Maha Vajiralongkorn a rétabli les titres officiels et le rang militaire de son sa concubine qui avait été déchue et avait disparu il y a près d’un an après avoir été accusée d'être déloyale envers la reine.

La nouvelle, annoncée par le palais mercredi, intervient alors que la Thaïlande est secouée par des manifestations anti-gouvernementales organisées par des étudiants dont certains ont demandé de restreindre les pouvoirs nouvellement élargis du roi, brisant ainsi un gros tabou dans un pays où la tradition place le monarque au rang de demi-dieu ne pouvant souffrir de la moindre critique.

Sineenat Wongvajirapakdi, 35 ans, avait été déchue en octobre dernier du titre de Noble Consort Royale («Chao Khun Phra») dans une déclaration de palais qui la taxait d'«ingratitude» pour avoir développé une rivalité avec la reine Suthida, l'épouse du monarque.

Mais le communiqué publié mercredi dans la Gazette royale, le Journal Officiel thaïlandais, stipule que Sineenat "est intacte" et peut donc porter le titre d'épouse royale et réintégrer tous ses postes précédents au sein du palais.

"Par conséquent, le retrait des titres royaux, de la position officielle au service de la couronne (...) et le rappel de toutes les déclarations n'ont jamais eu lieu", indique le communiqué. 

Après sa disgrâce en octobre dernier, Sineenat avait disparu sans que l’on sache ce qu’il était advenu d’elle. Cette semaine, le journal Bild rapporte qu'elle est arrivée en Allemagne, où le roi Rama X passe une grande partie de l'année.

Le monarque a été officiellement couronné en mai 2019 après avoir d’abord accédé au trône après la mort de son père en 2016.

Quelques jours avant son couronnement, le roi avait épousé la cheffe adjointe de sa garde personnelle, Suthida Tidjai, 42 ans, lui donnant le titre de reine Suthida Bajrasudhabimalalakshana.

Un peu plus de deux mois plus tard, il avait attribué le titre de «Chao Khun Phra» à Sineenat Wongvajirapakdi, une ancienne infirmière devenue son garde du corps. 

Par cette nomination, la première du genre en près d'un siècle, le monarque réinstaurait une vieille tradition datant de la monarchie absolue.

Note de la rédaction : Pour des questions légales inhérentes aux lois thaïlandaises, nous ne pouvons donner certains détails.

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale