Jean-François Cousin, spécialiste du management en Thaïlande

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 23/04/2008 à 01:00 | Mis à jour le 31/12/2019 à 11:31
Photo : (photo courtoisie Jean-François Cousin)
coach-entreprise-thailande-JF-Cousin

Recruter et garder des managers qualifiés est un problème récurent en Thaïlande. Jean-François Cousin, manager et coach d'entreprise depuis 10 ans en Asie animera demain un séminaire proposé par la CCFT sur le thème "Comment gérer le manque de cadres qualifiés en Thaïlande ?"Il nous en donne un avant goût

A 40 ans, Jean-François Cousin est spécialiste du management et du développement d'entreprise multinationale. Cet ingénieur de l'Ecole Centrale de Paris a passé 10 entre l'Inde, la Chine et la Thaïlande à la tête des antennes du Groupe français Lafarge. Cumulant les fonctions dans le monde de l'entreprise, il devient en 2004 coach en entreprise. Il est aussi patron de la société 1-2-Win

LPJ : Pourquoi faire un workshop sur le recrutement des cadres en Thaïlande ?

Jean-François Cousin : Le business des entreprises est de plus en plus complexe et en Asie où des milliers d'entreprises s'implantent chaque année, le réservoir de cadres performants ne croît pas aussi vite que les besoins. Recruter et garder les "meilleurs"cadres devient donc un enjeu stratégique. En Thaïlande, bien souvent les gens se donnent à fond dans leur travail, mais l'étude menée conjointement avec la Chambre de Commerce franco-thaïe sur près de 500 entreprises implantées en Thaïlande, montre qu'un cadre sur quatre n'aurait pas les compétences requises pour son poste. Cela est particulièrement préjudiciable et coûteux au niveau des équipes de direction. Les conséquences peuvent être une croissance ralentie par rapport aux concurrents et des opportunités de développement gâchées. Il n'y a pas de solution-miracle, c'est aux entreprises d'accorder le professionnalisme qui convient au recrutement et au développement de leurs cadres. Mon activité de coach est d'établir des bilans de compétences des cadres puis d'aider les équipes dirigeantes à développer leurs qualités et talents. Le séminaire fournira un état chiffré de la situation et beaucoup d'idées pratiques sur comment recruter convenablement et conserver les "meilleurs"cadres.

Quelles sont les principales problématiques liées au recrutement en Thaïlande ?

Notre étude montre que le recrutement est un talon d'Achille des entreprises thaïlandaises. Elles disent faire un mauvais choix une fois sur trois. Et coïncidence ou pas, elles expriment également que lors d'un tiers des recrutements elles n'établissent pas clairement les compétences qu?elles souhaitent trouver chez les candidats? C'est ensuite aux managers de former leurs subordonnés et de développer leurs talents, mais en ont-ils tous la capacité et la volonté ? Souvent sollicités par des chasseurs de tête, les cadres peuvent être attirés ailleurs par des salaires mirobolants. Les entreprises doivent donc les fidéliser, ce qui ne passe pas que par le salaire, mais aussi par le bien-être dans l'emploi, le développement des compétences ou bien encore les perspectives de carrière. Les conditions varient pour les expatriés et les Thaïlandais.

Justement, est-il plus intéressant de recruter des Thaïlandais ou des expats ?

Je ne peux généraliser, chaque cadre a ses faiblesses et ses qualités. Les entreprises interrogées estiment qu'il faut en moyenne 13 mois d'adaptation à un étranger pour devenir efficace. Très coûteux ! On leur reproche assez souvent des coups de sang, mal acceptés dans la culture thaïlandaise, et un manque de sensibilité aux différences culturelles, ce qui peut démotiver très rapidement leurs collaborateurs. Grâce à de la formation, du coaching -interne ou externe- et du partage d'expérience, cette période d'adaptation pourrait se réduire à quelques mois seulement. Par ailleurs, l'étude indique que les talents manquant le plus en Thaïlande sont : "leadership", prise de décision, confiance en soi, résolution de problème et clarté dans la communication. Le séminaire fournira donc le premier bilan chiffré du manque de talents, et des solutions concrètes pour gérer au mieux la situation.

Propos recueillis par Aurélien BARBIN mercredi 23 avril 2008

"Comment gérer le manque de cadres qualifiés en Thaïlande ?"
Séminaire proposé par la Chambre de Commerce Franco-Thaïe et Jean-François Cousin
jeudi 24 avril de 7h30 à 10h
A Central World Convention Center
Inscriptions auprès de la Chambre de Commerce Franco-Thaïe
Tél. : +66 2650 9613-4
Site Internet http://www.francothaicc.com/
800 BHT pour les membres et 1.200 BHT pour les non-membres.

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale