JAPON – 280 Thaïs injoignables, 70 en attente de transfert de Sendai

Par Lepetitjournal Bangkok | Publié le 17/03/2011 à 00:00 | Mis à jour le 08/01/2018 à 11:00

280 Thaïlandais sur les 300 habitant ans la préfecture de Miyagi, une zone fortement affectée par le tremblement de terre de la semaine dernière au Japon, seraient toujours injoignables, a déclaré le porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Thani Thongphakdi, cité par le presse thaïlandaise. 70 autres vivant à Sendai, la ville la plus touchée par le tsunami, seront évacués prochainement à Tokyo, a-t-il ajouté. Sur les 42.000 Thaïs présents au Japon, 22.000 vivraient dans les onze préfectures touchées par cette catastrophe mais aucune victime thaïe n'était recensée hier. Le ministre de la Santé, Jurin Laksanavisit, a affirmé que 15.000 pilules d'iode (servant à se prémunir des radiations radioactives) seront distribuées dès aujourd'hui dans les aéroports ayant des vols entre la Thaïlande et le Japon, tels que Suvarnabhumi et Phuket. Le ministre a aussi confirmé qu'une équipe de docteurs thaïs de l'hôpital Rajavithi était arrivée hier matin au temple Wat Pak Nam de la ville de Chiba, non loin de Tokyo, où 300 Thaïs sont réfugiés. Au total, 21 équipes de docteurs et 3 de psychologistes sont en attente pour se rendre au Japon, si la situation le nécessite. Le gouvernement thaïlandais a assuré avoir débloqué 200 millions de bahts (4,70 millions d'euros) pour fournir de la nourriture, une assistance médicale et des vêtements, aux victimes.

P.B. (http://www.lepetitjournal.com/bangkok.html avec AFP) jeudi 17 mars 2011

Lire aussi :
Notre article du 16 mars 2011, Abhisit réaffirme son opposition au nucléaire en Thaïlande
Notre article du 16 mars 2011, Rassemblement anti-nucléaire à Kalasin
Notre article du 15 mars 2011, Le séisme japonais et ses répercutions sur l'économie thaïe
Notre article du 15 mars 2011, Le tsunami terrifie les Thaïlandais
Notre article du 14 mars 2011, Kasit propose de donner 6,5 millions de dollars en aide au Japon
Notre article du 14 mars 2011, 20 étudiants thaïlandais à Sendai attendent l'arrivée des secours
Notre article du 22 décembre 2005, L'heure du recueillement 1 an après le tsunami

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale