TEST: 2238

IMMIGRATION - Venir en Thaïlande avec ou sans visa

Par Pierre QUEFFELEC | Publié le 31/10/2006 à 00:00 | Mis à jour le 22/03/2019 à 10:56
Photo : Pierre Queffélec - Tampons de l'immigration thaïlandaise : le rectangle indique le jour d'arrivée ainsi que la date limite de séjour autorisé, et le  triangle indique la date de départ
visa thailande

Les vacances de Toussaint sont là. Nombre de nos compatriotes s'apprêtent àvenir en Thaïlande passer une petite quinzaine au soleil. Certains choisiront peut-être de prolonger leur séjour. Mais attention, avec un visa touriste ou une exemption de visa, les conditions ne sont pas les mêmes

Pour les séjours de moins de 30 jours, le gouvernement thaïlandais autorise les ressortissants de 36 pays dont la France àentrer sur son territoire sans visa. Pour cela, il leur suffit de présenter àleur arrivée un passeport valide pour encore plus de trois mois. Mais contrairement àce que certains croient, le petit tampon rectangulaire apposésur le passeport par l'agent de l'immigration n'est pas un visa. Il indique seulement la date limite de séjour autorisé. "La confusion est fréquente entre exemption de visa, visa touriste, et visa on arrival", remarque Khun Deng, un officier de l'immigration de Suan Plu.

Le Visa On Arrival

Le Visa On Arrival est parfois confondu avec l'exemption de visa, mais il ne concerne pas ceux qui bénéficient de cette dernière. Il s'agit, comme son nom l'indique, d'un visa fait àl'arrivée sur le territoire thaïlandais pour les ressortissants d'une vingtaine de pays et pour une durée limitée à15 jours sans extension possible sauf cas exceptionnel.

Exemption de visa... 

Duncan, un vacancier Londonien, pensait prolonger ce qu'il croyait être un visa touriste. "J'avais lu quelque part qu'en payant 1 900 bahts on pouvait étendre son visa touriste, nous dit-il. Mais lorsque j'ai présentémon passeport àSuan Plu, ils m'ont fait savoir que je n'avais pas de visa et m'ont dit d'aller àla frontière pour faire un visa-run." En effet, la seule manière d'obtenir une extension de séjour lorsqu'on bénéficie d'une exemption de visa est en quittant le territoire, ne serait-ce que quelques minutes, et en y revenant pour renouveler le tampon de 30 jours. Mais attention, depuis le 1er octobre la durée totale du séjour avec une exemption de visa ne peut dépasser 90 jours sur une période de 6 mois. Le dépassement de la durée limite de séjour vaut une amende de 500 bahts par jour avec un maximum toléréde 20 jours.

...ne signifie pas visa

Le visa touristique quant àlui, donne droit àune durée de séjour de 60 jours et n'est délivréqu'àl'étranger par les ambassades et les consulats thaïlandais. L'obtenir requière un passeport valide depuis six mois au moins, 3 photos, un formulaire àremplir et des droits de chancellerie. Ce visa peut être prolongéde 30 jours sur le territoire thaïlandais par les services de l'Immigration moyennant 1.900 bahts, une photo et une copie du passeport. En revanche, les dépassements de séjour peuvent aboutir àdes poursuites judiciaires avec àla cléune peine de prison, le paiement d'une amende et au bout l'expulsion, ce qui vaut généralement d'être interdit de séjour. Par ailleurs, l'Ambassade met en garde vis-à-vis d'agences spécialisées dans la prorogation et l'obtention de toutes sortes de visas qui fabriquent des faux : leurs clients s'exposent àde graves sanctions pénales.

Par Pierre Queffélec (www.lepetitjournal.com Bangkok) mardi 31 octobre 2006

Immigration : Tel. 02 287-3127 or 02 287-3101-10 ext. 2264-5
Website : http://www.immigration.go.th

Ministère thaïlandais des Affaires Etrangères : www.mfa.go.th Police de l'Immigration : www.immigration.go.th

Office du tourisme thaïlandais (Paris) : www.tourismethaifr.com

Autorité du tourisme en Thaïlande (TAT) : www.tat.or.th Tourisme en Thaïlande : http://www.tourismthailand.org

Pierre-Queffelec-vignette-2018

Pierre QUEFFELEC

Originaire du sud de la France, il fait ses premières armes dans le journalisme avec la Nouvelle République des Pyrénées en 1996. Arrivé en Thaïlande en 2004, il est en charge des opérations du bureau de Bangkok depuis janvier 2006.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale