Lundi 10 août 2020

BIRMANIE - Sortie de prison pour le "poète au pénis"

Par Lepetitjournal Bangkok | Publié le 24/05/2016 à 22:00 | Mis à jour le 08/01/2018 à 13:57

Un jeune poète Birman a retrouvé la liberté mardi, après plus de six mois de prison à cause d'un poème dans lequel il évoquait le tatouage d'un portrait de l'ancien président sur son pénis.

"Le président est tatoué sur mon pénis. Ma femme a détesté quand je l'ai épousée", dit le poème de Maung Saungkha, diffusé sur les réseaux sociaux.

Cela lui avait valu d'être surnommé "le poète au pénis", mais aussi un placement en détention, dans l'attente de son procès.

Le jugement est tombé mardi dans un tribunal de Rangoun: six mois de prison, couverts par la période de préventive effectuée par le jeune homme de 24 ans.

Il a annoncé la nouvelle sur Facebook dès sa remise en liberté. Le tribunal était injoignable pour confirmation, comme c'est très souvent le cas en Birmanie.

Maung Saungkha a fait valoir qu'il ne s'était pas fait faire ce tatouage de l'ex-président Thein Sein, ancien général de la junte qui vient de céder sa place à un proche d'Aung San Suu Kyi.

"Il n'en a pas (de tatouage)... C'est juste une métaphore", a expliqué sa petite amie, interrogée par la BBC à ce sujet. Elle a confirmé à l'AFP que Maung Saungkha "se sentait bien" malgré la rudesse de la détention.

Le jeune Birman avait été arrêté peu de temps avant les élections législatives de novembre 2015, qui s'étaient révélé un raz-de-marée pour la Ligue nationale pour la démocratie (NLD) d'Aung san Suu Kyi.

Malgré les réformes menées depuis l'autodissolution de la junte depuis 2011 par l'ancien général Thein Sein, la liberté d'expression restait alors limitée. Plusieurs personnes avaient été arrêtées avant les élections, notamment pour s'être moqués des militaires.

Ceux-ci restent une force politique incontournable, même si Aunfg San Suu Kyi dirige de facto le gouvernement et domine le Parlement.

AFP () mercredi 25 mai 2016
{loadposition 728-2_bangkok-article}

0 Commentaire (s)Réagir