TEST: 2238

AUTOMOBILE — Vitrine sophistiquée d’une locomotive industrielle, le salon de Bangkok est ouvert

Par Eric DESEUT | Publié le 28/03/2013 à 00:00 | Mis à jour le 15/07/2020 à 04:00

Plus de 2 millions de visiteurs sont attendus pour la 34° édition du Bangkok International Motor Show qui se tient à Muang Thong Thani jusqu'au 7 avril 2013.

Parmi les 34 fabricants automobiles représentés, les visiteurs auront l'occasion de se familiariser avec les marques Great Wall, Haval et Wingle proposées par l'un des plus importants constructeurs chinois qui lance une offensive sur le marché en pleine expansion du Sud-est asiatique. Parallèlement à cette démarche publicitaire, Great Wall Motors a annoncé un investissement de 235 millions d'euros pour construire une usine qui produira à terme 100.000 véhicules par an en Thaïlande. Depuis longtemps installés au pays du sourire, les producteurs japonais ont récemment augmenté leurs capacités de production et le royaume est devenu l'année dernière le 10° producteur automobile mondial. Les grands constructeurs mondiaux mettent dorénavant l'accent sur les pays groupés dans l'Association des nations d'Asie du Sud-est qui libéraliseront leurs échanges en 2015. Ainsi Ford compte voir ses ventes progresser d'au moins 60 % dans la région Asie Pacifique. Devenu la vitrine glamour d'un véritable Detroit asiatique, le Bangkok Motor Show espère enregistrer cette année jusqu'à 60.000 commandes.

Sa mutation est à l'image du développement économique rapide du royaume. La première édition de la manifestation a été organisée en avril 1979 au parc Lumpini où une poignée de constructeurs étaient présents. Aujourd'hui 9 marques de motos profitent aussi de l'évènement pour surfer sur le nouvel engouement des Thaïlandais pour les gros cubes. Quant aux tempéraments plus réservés, ils pourront rêver devant la reine du salon, une Rolls Royce Phantom disponible pour la bagatelle de 11 millions d'euros ou se consoler auprès des vendeurs d'accessoires représentant plus de 200 marques. Toutes les composantes d'un salon professionnel thaïlandais sont réunies sans oublier les fameuses hôtesses aussi pomponnées que court vêtues qui sont rémunérées entre 4.000 et 10.000 bahts par jour (entre 100 et 270 €).

E.D. vendredi 29 mars 2013

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale