Mardi 30 novembre 2021
TEST: 2238

La Thaïlande prépare ses aéroports pour accueillir les voyageurs sans quarantaine

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 21/10/2021 à 02:13 | Mis à jour le 21/10/2021 à 09:18
Photo : REUTERS/Athit Perawongmetha - L’inspection de l'aéroport international Suvarnabhumi de Bangkok mercredi concernait notamment l’immigration, gros point noir avant le Covid avec de longues files d’attentes.
Des policiers de l'Immigration a l'aeroport de Bangkok

Des responsables du gouvernement thaïlandais inspectaient mercredi l'état de préparation des aéroports du pays alors que le royaume s’apprête à accueillir davantage de voyageurs sans quarantaine le mois prochain, après plus de 18 mois de filtrage sanitaire strict face au COVID-19 aux dépends du secteur du tourisme.

À partir du 1er novembre, la Thaïlande autorisera les voyageurs vaccinés arrivant de pays à faible risque de COVID-19 à atterrir sans avoir à effectuer de quarantaine dans au moins 17 destinations du royaume, parmi lesquelles des sites touristiques prisés comme Pattaya, Chiang Mai et Bangkok.

Deux d’entre elles, Phuket et Ko Samui, accueillent déjà les voyageurs vaccinés sans quarantaine depuis juillet dans le cadre d’un programme pilote.

Le tourisme était avant la pandémie l'un des principaux moteurs de l'économie, les seules recettes du secteur représentant 12% du PIB. Mais cette année, l'Office du tourisme n’attend pas plus de 100.000 arrivées, contre 40 millions en 2019.

"Le 1er novembre sera la première étape", a déclaré mercredi le ministre des Transports Saksiam Chidchob lors d'une visite à l'aéroport Don Muang de Bangkok.

"Les touristes étrangers et les investisseurs d'au moins 10 pays considérés comme des zones sûres et prospères, peuvent venir voyager et dépenser dans le pays."

Le programme pilote de réouverture de la Thaïlande, nommé "Phuket Sandbox", permettait aux touristes entièrement vaccinés d'éviter la quatorzaine sanitaire imposée ailleurs en Thaïlande à condition qu'ils restent sur l'île.

Mais Saksiam Chidchob a déclaré que la réouverture élargie en novembre serait encore plus simple pour les voyageurs, avec notamment des tests à l'arrivée qui devraient pouvoir être effectués dans les hôtels et autres hébergements plutôt qu'à l'aéroport.

"Le passage d’un voyageur entre les portes du terminal et la sortie de l'aéroport ne demandera pas plus de 25 minutes", a affirmé le ministre aux journalistes.

La Thaïlande a enregistré 18.392 décès dû au COVID-19 depuis le début de la dernière épidémie démarrée en avril, soit 99,5% du total morts provoqués par la maladie dans le royaume.

0 Commentaire (s) Réagir