Vendredi 26 avril 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

PHRASE DE LA SEMAINE : "C'est scandaleux et cela ne devrait pas être toléré par les autorités"

Par Lepetitjournal Bangkok | Publié le 11/10/2010 à 00:00 | Mis à jour le 14/11/2012 à 09:28

"C'est scandaleux et cela ne devrait pas être toléré par les autorités", a déclaré hier sur le Bangkok Post un ambassadeur étranger vivant près de l'avenue de Sukhumvit, sous condition d'anonymat, au sujet de la vente aux yeux de tous de DVD pédophiles et zoophiles sur l'une des artères les plus animées du royaume. Malgré la promesse la semaine dernière d'une opération policière de répression, les DVD incriminés sont toujours en vente pour le prix de 100 bahts, ajoute le journal en langue anglaise. Les étals affichent parfois de façon ostentatoire des images pornographiques d'enfants birmans, européens, thaïlandais, chinois ou encore philippins, parfois âgés de moins de dix ans, entre le soi 3 et 21 de Sukhumvit. "Il vous faut chercher longtemps avant de trouver un autre pays dans le monde où cela pourrait être autorisé, et encore moins sur la principale avenue de la capitale", ajoute le diplomate.
Le chef de la police de Lumpini en charge du quartier, Saravuth Chindakham, a déclaré que ses officiers avaient pourtant essayé d'arrêter la vente des DVD en se faisant notamment passer pour des acheteurs, mais que la plupart des propriétaires des étals se dispersaient, selon lui, avant l'arrivée des autorités. "Au moins avec la pression de la police, il sera plus difficile pour eux de faire des affaires", ajoute-t-il. Un son de cloche que ne suivait pas, il y a une semaine, un officier interrogé sous condition d'anonymat : "C'est une affaire relativement facile […] Un policier ou toute autre personne autorisée peut simplement venir et arrêter le vendeur. C'est tout. Mais quelqu'un doit le faire, et c'est là que se trouve le problème", précise-t-il. Selon lui, le marché des vidéos pornographiques piratées est dirigé par des "personnes influentes", et a peu de chances d'être un jour arrêté. Selon la loi thaïlandaise, distribuer ou exhiber du matériel jugé obscène est passible d'une peine ne pouvant excéder trois ans d'emprisonnement et/ou de 6.000 bahts d'amende, un dispositif qui ne semble pour l'instant pas inquiéter outre-mesure les vendeurs de ces DVD pédophiles sur l'avenue Sukhumvit.
(http://www.lepetitjournal.com/bangkok.html) lundi 11 octobre 2010

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Valence Appercu
J'AI TESTÉ POUR VOUS

J’ai testé pour vous : Fallera por un día (1ère partie)

Fallera por un día, c’est une nouvelle entreprise qui s’est lancée en plein cœur du centre historique de Valencia. Comme son nom l’indique, vous pourrez revêtir les costumes traditionnels des Falleros

Sur le même sujet