Dimanche 17 novembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Quel est le meilleur itinéraire pour se rendre en Nouvelle-Zélande ?

Par Clémentine Kerfriden | Publié le 07/09/2019 à 19:58 | Mis à jour le 11/09/2019 à 14:43
vol paris auckland

Partir de Paris reste la solution la plus évidente pour rejoindre la Nouvelle-Zélande, située à plus de 18 000 kilomètres de la France. Plus grande ville du pays, Auckland accueille quant à elle le plus de compagnies aériennes et possède évidemment de nombreuses entreprises de location de voitures, vans et camping-cars.

 

Compagnies, escales et temps de trajet

 

Quelle que soit la compagnie choisie, le vol durera au minimum 23 heures et comptera au moins une escale, soyez prêts ! Les compagnies aériennes desservant la Nouvelle-Zélande peuvent être rangées dans 3 catégories :

 

Les compagnies du Golf

 

Quatar Airways (Doha) et Emirates (Dubai) proposent toutes deux l’A380 pour au moins une partie du trajet, ce qui peut s’avérer très confortable. Ces deux compagnies bénéficient d’une bonne réputation et proposent des vols relativement courts (26 heures en moyenne avec une escale courte).

 

Les compagnies Chinoises/Coréennes

 

Les compagnies asiatiques Korean Air (Incheon, Séoul), China Eastern (Shanghai) et China Southern (Séoul) sont quant à elles un peu moins bien notées en termes de confort et proposent des avions un peu plus petits et des trajets avec au moins deux escales, pour un voyage total avoisinant les 32 heures.

 

Compagnies Hong Kong/Singapore

 

Outre la Malaysia Airlines dont les vols et avions ne brillent pas pour leur fiabilité et leur confort, les deux autres compagnies de cette région d’Asie – Singapore Airlines (Singapour) et Cathay Pacific (Hong Kong) – sont très bien notées en termes de performance et de confort. Toutes deux proposent une partie du trajet en A38O, pour des vols raisonnablement courts (À partir de 29 heures) et avec une seule escale.

 

Notez qu’Air France ne dessert par la Nouvelle-Zélande, et la seconde partie du voyage sera par conséquent opéré par une autre compagnie. Il en va de même pour la compagnie nationale néo-zélandaise Air New Zealand, qui ne dessert malheureusement pas encore la France. En revanche, il est tout à fait possible de faire Paris - Los Angeles avec Air France dans un premier temps puis Los Angeles - Auckland avec Air New Zealand. À noter, qu'il y a en général deux vols Air France pour Los Angeles et deux ou trois vols Air NZ depuis LA vers Auckland. 

 

Le prix

Les prix sont, à quelques sous près, les mêmes pour toutes les compagnies. En s'y prenant vraiment à l'avance dans les réservations du billet, le tarif miniMUM est d'environ 1 000 euros, quelle que soit la trajectoire. Mais il est déjà quand même très bien de s’en sortir pour 1 300 euros. Et oui, la Nouvelle-Zélande, ce n’est pas donné !

L’astuce de Bornes To Be Wild :

Réserver un billet d’avion avec une agence de voyages permet d’être flexible sur ses dates d’arrivée et de retour. Les prix sont les mêmes que ceux que l’on trouve sur les comparateurs de vols car les agences négocient des prix de gros.

Acheter un aller simple revient plus cher qu’un aller-retour alors on vous conseille de réserver un open ticket via une agence. Le Cercle des Vacances est la moins chère et la plus sérieuse. Elle permet de changer jusqu’à 2 fois sans frais son billet de retour. En revanche gardez en tête que le retour doit être pris dans l’année. Cela signifie que si vous partez le 20 aout 2018, vous avez jusqu’au 20 aout 2019 pour rentrer en France sinon vous perdrez votre billet retour.

Air New Zealand propose également un billet tour du monde à 1 500 euros. C’est le billet multi destinations le moins cher du marché. Cela peut être l’occasion de faire quelques stops sur le chemin de la Nouvelle-Zélande.

Bon voyage !


 

Le Petit Journal Auckland

Clémentine Kerfriden

Bretonne de Paris Ouest, littéraire convertie à la business school, passionnée des créatures à duvets, à poils ou à écailles, Clémentine a rôdé sa plume aussi bien en dissertant qu'en créant des memes.
5 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Sébastien mer 11/09/2019 - 01:52

Korean Air n'a qu'une escale (Séoul) entre Auckland et Paris, et je crois que c'est la même chose pour China Southern. Les durées de vol données pour Singapore Airlines et même Cathay sont éxagerées, c'est souvent le trajet le plus court avec une escale de 3 heures par exemple à Singapour. Il y a de temps en temps des promos PVT autour de 800€ avec des agences comme NZ Voyages (ou peut-être Cercle des Vacances). Petite faute sinon, on dit 'pays du Golfe' (Arabique/Persique) et non Golf ;-)

Répondre
Commentaire avatar

vaiana ven 06/09/2019 - 20:24

moi je parts de beaucoup moins loin, avec seulement 5h30 de vol, partir de Tahiti, la Nouvelle Zélande est vraiment juste à côté. avec la compagnie Air tahiti nui ou air new zélande, le deux compagnies qui nous emmènent passer de super vacance au pays des kiwis sans escale. on aime cette destination il y a tellement de chose à y découvrir, prochaine destination Rotorua pour quelques jours en famille

Répondre
Commentaire avatar

Eric mer 08/05/2019 - 02:12

bonjour, j`ai voyage en Decembre/Janvier sur Eastern China, via Shanghai, et la partie Paris Shanghai se fait sur l`Airbus 380, l aller Auckland Shanghai sur Estern etait correct a part la nourriture !! mais le service a bord d Air France a Paris etait exceptionel !! Pour la petite info, si vous avez quelques euros supplementaire essaye la premium economie Air France sur le 380, bravo. un arret a Shanghai de 5/6 heures assez rapide en fait, mais souvent la compagnie la moins chere du marche, merci

Répondre
Commentaire avatar

Philippe dim 14/10/2018 - 11:20

Bonjour. Quelques commentaires pour venir affiner votre article: - L’escale pour China Southern s’effectue à Guangzhou - il y a bien des écrans sur China Eastern entre Paris et Shanghai et entre Shanghai et Auckland (testé encore hier) Merci !

Répondre
Commentaire avatar

auckland dim 14/10/2018 - 11:24

Bonjour Philippe, merci beaucoup pour votre commentaire. C'est rectifié concernant les TV Bonne lecture Team LPJ

Répondre

Expat Mag

TÉLÉTHON

Jonas : "La maladie m'emprisonne, mais je crois au traitement"

Jonas, jeune étudiant de 22 ans, a été diagnostiqué d’une calpaïnopathie à l’âge de 6 ans. Une maladie qui s’est installée progressivement et qui depuis l’adolescence grignote peu à peu ses muscles

Sur le même sujet