Mardi 20 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

VISA – Comment se rendre en Nouvelle-Zélande

Par Clémentine Kerfriden | Publié le 24/10/2018 à 05:30 | Mis à jour le 24/10/2018 à 07:05
passeport

La Nouvelle-Zélande attire de plus en plus de Français de par l'accueil chaleureux qu'on leur réserve, la beauté du pays et ses paysages splendides. Différents types de visas sont également à votre disposition ! Ils diffèrent néanmoins selon le motif de votre arrivée sur le territoire néo-zélandais ainsi que de la durée de votre séjour. Si les demandes de visas sont parfois très longues et souvent pénibles, la Nouvelle-Zélande possède un système avancé et efficace en la matière. Éclairage sur les modalités d'obtention d'un visa et les procédures administratives. 

VISA DE TOURISME de moins de 3 mois
Le visa le plus classique n’en est en fait pas un car la plupart des voyageurs n’ont pas besoin de démarches particulières si leur séjour ne dépasse pas 3 mois. Cette mesure concerne les voyageurs de nationalité française, belge ou suisse. Il suffit d’avoir votre billet retour et vous assurer que votre passeport sera valide au moins 1 mois après la date de votre retour.

VISITOR VISA, jusqu’à 9 mois
Si vous souhaitez faire un séjour de plus de 3 mois vous devrez obtenir un visa de longue durée, ou “Visitor Visa”, avant votre arrivée. Les informations et documents à fournir varient selon la durée totale du séjour. Notez qu’il faudra avoir sur votre compte bancaire assez d’argent pour vous payer un billet retour, mais aussi 1000$ (environ 570€) pour chaque mois de plus restant en Nouvelle-Zélande. Avec ce visa, vous ne pourrez pas travailler légalement, mais étudier jusqu’à 3 mois.

WORKING HOLIDAY VISA ou PVT, valable pour 1 an
Le Working Holiday Visa (WHV), ou Permis-Vacances-Travail, est un visa longue durée d’un an destiné aux Français ou Belges (pas pour la Suisse) âgés de 18 à 30 ans, qui veulent découvrir la Nouvelle-Zélande et travailler. Le WHV est un visa travail à part entière car avec la nationalité française, il nous est possible d’effectuer un CDD d’un an.

Le Working Holiday Visa reste le visa le plus demandé mais ne peut être délivré qu'une fois, avant les 30 ans. Voici les conditions d'éligibilité :

-          Un passeport français valide pour au moins trois mois après votre départ en Nouvelle-Zélande.
-          Ne pas amener d'enfants avec vous.
-          Avoir en votre possession un billet retour pour la France ou suffisamment d'argent pour acheter un tel billet.
-          Avoir un minimum de NZ $ 4.200 (4200€) de fonds disponibles pour répondre à vos frais de subsistance pendant que vous êtes en Nouvelle-Zélande.
-          Avoir les critères de santé et de personnalité adéquates.
-          Détenir une assurance maladie couvrant toute la durée de votre séjour.
-          Avoir pour objectif de trouver un emploi ou de faire des études secondaires.
-          Ne pas avoir déjà obtenu un WHV.

VISA ÉTUDIANT
Le Student Visa est un visa destiné aux gens venant étudier à plein-temps pendant plus de 3 mois en Nouvelle-Zélande. Vous pouvez rester jusqu’à 4 ans si vous faites l’intégralité de vos études dans le contexte d’un échange. Il est ouvert à tout le monde : il n’impose aucune limite d’âge. Ce visa permet en outre de travailler jusqu’à 20 heures par semaine.

LES AUTRES VISAS NÉO-ZÉLANDAIS
Afin d’encourager les arrivées, les autorités néo-zélandaises ont prévu une très grande quantité de visas, qui permettent de travailler temporairement, sur une longue durée, et même de façon permanente. Si vous avez pour ambition de vous installer en Nouvelle-Zélande de façon permanente, passé 30 ans, plusieurs options de visa sont possibles.

Tout d’abord, le Resident Visa : si cela fait plus de deux ans que vous travailler en Nouvelle-Zélande, et que l’entreprise dans laquelle vous travailler peut sponsoriser votre demande de résident visa, vous pouvez y être éligible.

Il y a aussi le Partnership Visa : vous pouvez vous raccrocher au Visa de votre partenaire si en couple avec un néo-zélandais ou avec quelqu’un possédant le Resident Visa. Pour ceci, il suffit de monter un dossier prouvant la légitimité de votre couple (Photos, lettre de recommandations…).

Ensuite, les auto-entrepreneurs avec de l’expérience sont aussi les bienvenue en Nouvelle-Zélande et peuvent demander l’Entrepreneur Resident Visa

Pour les plus fortunés, il est aussi possible de demander un Investor Resident Visa si vous avez de quoi investir plus de 3 millions de dollars (Investor 2 Resident Visa) ou plus de 10 millions de dollars (Investor 1 Resident Visa) en Nouvelle-Zélande. 

Enfin, la Nouvelle-Zélande est constamment en manque et à la recherche de travailleurs spécialisés (de moins de 55 ans) et offre des visas  au personnes qualifiées dans certains métiers dans la construction, la santé, l’ingénierie, l’informatique… La « Skill Shortage List » est longue, n’hésitez pas à aller voir si vous faites parti de ces travailleurs recherchés ! 

Beaucoup d’autres options de visa sont détaillées sur le site de l’immigration.

Veuillez noter par ailleurs que l'Ambassade de Nouvelle-Zélande en France ne gère plus les demandes de visa depuis 2012, et que toute demande de visa se fait en ligne, sur le site officiel de l’immigration néo-zélandaise
Le site est très clair et navigable, mais seulement disponible en langue anglaise. 

Promis, cela vaut le coup de venir en Nouvelle-Zélande !

 

Le Petit Journal Auckland

Clémentine Kerfriden

Bretonne de Paris Ouest, littéraire convertie à la business school, passionnée des créatures à duvets, à poils ou à écailles, Clémentine a rôdé sa plume aussi bien en dissertant qu'en créant des memes.
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Auckland ?

DÉCOUVERTE

On a testé pour vous : White Island en hélicoptère

Envie d'une expérience hors du commun en Nouvelle-Zélande ? Aujourd’hui, Lauren vous emmène à la rencontre du volcan actif White Island en hélicoptère. Attention, balade narrative de hauts risques !

Sur le même sujet