Samedi 17 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Dix conseils pour survivre à un long vol

Par Le Petit Journal Auckland | Publié le 04/07/2018 à 05:41 | Mis à jour le 04/07/2018 à 09:50
Photo : by Bambi Corro on Unsplash
Conseils pour long vol avion

Savez-vous que Qatar - Nouvelle-Zélande est le deuxième plus long vol sans escale au monde ? Qatar Airways vous transporte durant 17 heures et 30 minutes dans une coquille de ferraille à des milliers de kilomètres dans les airs. Même si le jeu en vaut la chandelle (on ne va pas se plaindre de voyager...), un tel vol peut vite devenir un cauchemar lorsqu'on est mal installé. Le Petit Journal Auckland vous donne dix conseils pour survivre et faire de ce voyage un vrai plaisir ! Bon ne nous emballons pas, disons le rendre aussi agréable que possible !

 

1. Réserver son siège en avance

Cela peut vite devenir un enfer de se retrouver à une place inconfortable pour un vol de 10 heures. Vous préférez le hublot ou le couloir ? Être près des toilettes ou de l'issue de secours ? Pour éviter toute mauvaise surprise, n'hésitez pas à choisir votre siège en avance. Certaines compagnies font payer ce service. D'autres l'incluent dans le prix du billet. 

 

2. Emballer ses propres accessoires

Les personnes en première classe ont leur propre trousse avec tout l'équipement nécessaire : masques pour les yeux, hydratants, etc. Alors pourquoi ne pas simplement emballer les vôtres ? Bouchons d'oreille, masque, chaussettes chaudes, pantalons baggy légers sont inestimables pour vous assurer un sommeil décent à bord. A chacun de créer sa box de confort selon ses envies et préférences !

 

3. Prendre ses écouteurs 

Il faut le dire : les écouteurs mis à disposition dans les avions sont nuls. Vous pouvez avoir un grand écran personnel avec une grande sélection de films et d'émissions de télévision, si vous utilisez le casque de l'avion, vous serez à peine capable de les entendre. Assurez-vous d'apporter votre propre ensemble de bons écouteurs ainsi qu'un adaptateur à deux broches.

 

4. Apporter ses propres divertissements 

 Selon la compagnie avec laquelle vous voyagez, le système de divertissements est plus ou moins basique. Il faut savoir qu'on peut se retrouver avec de petits écrans à l'avant de la cabine jouant des films en mandarin sur un vol pour la Chine par exemple. Cauchemar. Si vous n'êtes pas sûr à 100% que votre vol aura du divertissement à bord, assurez-vous d'emporter le vôtre, sous la forme d'un téléphone, d'une tablette ou d'un ordinateur portable chargé de spectacles, films, jeux.

 

5. Transporter ses chargeurs

Heureusement, aujourd'hui tous les avions ont au moins une prise USB par siège ! Certains ont même une prise électrique adaptée. Prenez donc au moins vos chargeurs de télephones ou tablettes.

 

6. Boire de l'eau !

C'est un petit conseil pour éviter (ou au moins limiter) le jet lag : buvez beaucoup d'eau. L'avion déshydrate. Si vous souhaitez arriver à destination frais et dispo, pensez donc à prendre une bonne dose de H2O. Vous pouvez aussi avoir un petit verre de champagne bien sûr... C'est certes contradictoire, mais on ne va pas se refuser un petit plaisir en partant en vacances !

 

7. Organiser une upgrade

La seule façon infaillible d'éviter le décalage horaire reste la classe d'affaires. Malheureusement, il n'y a aucun moyen de vous garantir son accès sans payer. Alors économisez beaucoup d'argent ou épargnez beaucoup de points de fidélité, ou - et cela vaut le coup - demandez à l'enregistrement combien vous coûtera la upgrade de dernière minute. Parfois, c'est moins que prévu : des sièges vacants doivent être remplis. Ça vaut le coût d'essayer !

 

8. Payer pour l'accès au salon

Si vous avez une longue escale quelque part - disons, pour quatre heures ou plus - cela pourrait valoir la peine de payer l'accès au salon. Réservés aux VIP, ces lounges ont un certain coût. Mais pour une longue attente ou si vous devez travailler à votre arrivée, un peu de repos ne fait pas de mal... Prenez un canapé, une coupe de champagne, connectez-vous à la Wi-Fi gratuite et détendez-vous.

 

9. Planifiez votre escale

Si vous décidez de ne pas débourser pour l'accès au salon, il existe des options dans certains aéroports pour vous divertir. Les hubs asiatiques sont les meilleurs. Si vous voyagez par Singapour, Hong Kong ou Séoul, vous trouverez tout ce qu'il vous faut : des tours de ville en passant par les parcours de golf. Sinon vous pouvez vous renseigner pour avoir des visas de courte durée afin sortir prendre l'air et découvrir un ou deux lieux de votre choix. Cela demandera plus d'organisation en amont cependant.

 

10. Arrivée le matin, rester éveillé

C'est une autre clé de la survie, en particulier pour la partie  " récupération " de votre voyage. Essayez de réserver des vols qui arrivent le matin. Si vous suivez tous ces conseils pour bien dormir avant d'atterrir, vous aurez fait le plein d'énergie pour rester éveiller votre premier jour et éviter le jet lag par la suite. 

Bon vol !
 

Nous vous recommandons

Le Petit Journal Auckland

Le Petit Journal Auckland

Pour tout savoir sur l'actualité à Auckland et la vie de la communauté française et francophone expatriée en Nouvelle-Zélande : culture, emploi, sorties, bons plans... News, city-guide and up-to-date event calendar in Auckland.
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Auckland ?

MUSIQUE

TOP 6 des festivals d’été en Nouvelle-Zélande

Avec le retour des beaux jours et de l’été, approche la saison tant attendue des festivals musicaux en Nouvelle-Zélande. Une bonne occasion de sillonner le pays avec votre groupe d’amis !

Sur le même sujet