Jeudi 27 juin 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Dans le noir ? Une journée d'entraînement avec les guides malvoyants

Par Le Petit Journal Auckland | Publié le 27/03/2017 à 10:13 | Mis à jour le 10/10/2018 à 03:15
Dans le noir Auckland

Implantés en Europe depuis plus de dix ans, les restaurants français Dans le Noir ? se lancent à la conquête de l'hémisphère sud avec l'ouverture d'un établissement à Auckland. Lepetitjournal.com Auckland a suivi leur équipe pendant près d'une semaine jusqu'à l'ouverture du restaurant au Rydges Hôtel.

Paris, Barcelone, Saint-Pétersbourg ou encore Londres, les restaurants Dans le noir ? ont su attirer nombre de curieux en Europe pour pérenniser leur concept du dîner à l'aveugle. Installée depuis plus de dix ans sur le continent européen, un nouveau challenge s'offre à l'équipe managée par Fabrice Roszczka et Edouard de Broglie avec l'ouverture d'un établissement à Auckland.

Comme son nom l'indique, le concept Dans le noir ? propose à sa clientèle d'être plongée dans une totale obscurité pendant la dégustation ainsi que lors de l'entrée en salle. Durant toute la durée du repas, les convives sont placées sous la tutelle de guides aveugles ou malvoyants. "Nous préférons le terme de guides que de serveurs, car ils seront là pour vous aider à vous situer dans la salle mais également pour vous servir de l'eau à table par exemple", nous explique Chanael, chef de projet du restaurant Dans le noir ? Auckland.

 

MAIN DANS LA MAIN AVEC LA BLIND FOUNDATION

C'est la Blind Foundation qui a permis à la société Dans le Noir ? de recruter son personnel. Bien que, comme toute entreprise, les emplois ne soient pas réservés uniquement aux malvoyants, on comprend aisément que ces derniers aient une légère avance en ce qui concerne la mobilité dans le noir.

Au départ désignée comme le Jubilee Institute for the Blind, la Blind Foundation a été créée en 1890 pour venir en aide aux personnes aveugles ou malvoyantes. Depuis près de 130 ans, l'organisme favorise l'intégration des aveugles au sein de la société néo-zélandaise. Les services et le soutien de la Blind Foundation n'ont cessé d'évoluer avec le temps. Historiquement école et résidence à Parnell, les services se sont développés et l'association offre aujourd'hui des emplois protégés, des ateliers et des programmes résidentiels pour les malvoyants... notamment à travers des initiatives comme Dans le Noir ?

 

RETOUR SUR LA JOURNEE D'ENTRAÎNEMENT

Le 17 mars dernier, lepetitjournal.com Auckland assistait à une session d'entraînement des guides du restaurant Dans le noir ? au Rydges Hotel. Situé à deux pas de la Skytower, l'hôtel sera l'enceinte d'accueil du restaurant. A notre arrivée, les 11 malvoyants étaient à l'écoute de Fabrice Roszczka, co-fondateur de la société et responsable de la formation des guides. Eux-mêmes, tous vêtus de noir, avec une inscription en braille sur le devant du tee-shirt et cette phrase au dos «there is no darkness but ignorance», tirée de la tragi-comédie La Nuit des Rois de William Shakespeare. Médusés, nous ne pouvions nous empêcher de nous demander comment des personnes malvoyantes allaient réussir à jouer les guides pour des personnes qui n'en ont pas spécialement besoin.

 

               

 

C'est dans une salle, illuminée cette fois, que s'est déroulé cet entraînement sous le regard avisé de toute l'équipe. Munis de talkie-walkies pour faciliter la communication, les guides ont commencé par un discours d'introduction afin d'annoncer comment allait se passer l'expérience. Alors que certains étaient assez à l'aise pour glisser quelques notes d'humour, d'autres restaient dans la simplicité. Peu de voix ont bégayé mais le stress s'est fait ressentir. Quoi de plus normal quand on sait que nos guides n'avaient été recrutés que quelques jours plus tôt et qu'ils n'avaient jamais travaillé dans un tel environnement.

Toujours attentif au moindre détails, le manager n'hésitait pas à les corriger et jouer la carte de la fantaisie pour rassurer son équipe et utiliser les moyens mémo-techniques, notamment quand il annonçait « l'anaconda » pour former une queue leu-leu. Une, deux, puis trois répétitions plus tard, nous avions l'impression que les guides se connaissaient depuis toujours. Beaucoup de communication entre eux, des rires et de la bonne humeur.

La session terminée, les onze «All Blacks» ont déjeuné ensemble au sein du restaurant de l'hôtel sous les yeux écarquillés des autres clients le plus souvent intimidés mais aussi curieux de savoir qui étaient ces nouveaux employés du Rydges.

 

               

 

Merci à toute l'équipe de Dans le Noir ? Auckland ainsi qu'au Rydges Hôtel de nous avoir permis de participer à cette journée d'entraînement !

Cet article vous a intéressé ? Restez attentif pour connaître notre retour sur la dégustation, et réservez vous aussi votre expérience Dans le noir ? ici 

Lionel Girard pour (lepetitjournal.com/auckland) - Mardi 27 Mars 2017

Nous vous recommandons

Le Petit Journal Auckland

Le Petit Journal Auckland

Pour tout savoir sur l'actualité à Auckland et la vie de la communauté française et francophone expatriée en Nouvelle-Zélande : culture, emploi, sorties, bons plans... News, city-guide and up-to-date event calendar in Auckland.
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Auckland

EXPATRIATION

Expatriation en Nouvelle-Zélande : avez-vous le bon profil ?

La Nouvelle-Zélande pratique une immigration choisie et réactualise régulièrement sa politique d'immigration selon les besoins du pays. Vous souhaitez venir vivre et travailler en Nouvelle-Zélande ?

Sur le même sujet